Winston McAnuff – « A Drop »

A Drop[Album]
23/05/2005
(Makasound/Discograph)

Plutôt habitué à nous sortir des productions reggae fidèles aux racines du genre, le label français Makasound ouvre grand ses portes à sa modernisation avec ce « A Drop », album né de la rencontre de deux générations: celle de Winston Mc Anuff et de Camille BazBaz, deux artistes à la personnalité bien distincte. Le premier est une voix légendaire du reggae roots jamaïcain, l’autre est un touche à tout de génie dont les idées baignent autant dans le rock que la funk en passant par l’electro, le dub, ou le blues

Une telle réunion ne pouvait donc qu’aboutir à un résultat très original. C’est le cas. Ici, la Jamaïque courbe l’échine devant la branchitude qui, du coup, gagne en âme. Diverses forces vives y auront contribué: ici ou là, on rencontre Yarol Poupaud (guitariste de FFF), Earl Chinna Smith (leader des Soul Syndicate), Leroy Wallace (batteur mythique de Studio One, acteur principal du film « Rockers » et collaborateur de Pierpoljak), Earl Walker (bassiste des Gladiators), Charles Farqueson (clavier de Inner Circle), Richard McDonald (Chosen Few), Noel Brown (Chosen Few, The Mighty Threes ») et quelques autres

« A Drop » est ni plus ni moins une constellation musicale tant les références pleuvent et aboutissent à un résultat que l’on aura rarement entendu aussi varié: McAnuff et BazBaz nous font passer par tous les chemins, qu’ils soient acoustiques (« Rastafari Is His Name », « Way Back Home »), pop (le très bon « Devil May Roar », « Some Ltd »), blues (« Rendez Vous », « Sentenced »), dub (« Commonsense », « Mother Africa »), soul (« You Will Make It »), rock (« Make Me Sweat ») ou tout simplement personnel et original (« Sort Me Out », « Rock Steady », « Reggae On Broadway »…)

A l’instar d’artistes tels que Patrice ou Ben Harper, cette fusion des talents de Winston McAnuff et de Camille BazBaz préfère actualiser le reggae, rebondir dessus, plutôt que de sombrer, comme pas mal d’anciens, dans un genre ringard et sans intérêt se battant pour pencher vers la Rn’B sirupeuse et médiocre, ou les solos de guitares hardos on ne peut plus has been. « A Drop » est une pochette surprise qui ne ravira cependant pleinement que les esprits ouverts. Les autres l’apprécieront partiellement, ou pire, en rigoleront. Il n’empêche que c’est bien ce genre de disque qui interpelle et fait avancer les choses. Du plaisir sur galette, rien de moins…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire