Wino & Conny Ochs – « Heavy Kingdom »

wino180Album
(Exile On Mainstream)
27/01/2012
Folk

Derrière le folk récemment médiatisé par une poignée de groupes tout droit venus d’un monde ou le printemps dure toute l’année, il en existe un plus sombre, plus poussiéreux, plus introverti, plus authentique aussi, et certainement beaucoup plus classe, qui puise ses racines plusieurs décennies en arrière dans une Amérique profonde ou il vivait volontiers d’amour vache avec la country. C’est d’ailleurs celui-ci que semble apprécier Scott « Wino » Weinrich (The Obsessed, St Vitus, Shrinebuilder…), déjà auteur d’un album solo acoustique en 2010 (« Adrift »), et de retour cette année en compagnie de Conny Ochs, songwritter allemand aussi talentueux que méconnu. Enregistré à Berlin, « Heavy Kingdom » vient ainsi concrétiser une belle amitié née d’une tournée commune des deux hommes la même année, définitivement palpable à l’écoute de chacun de ces onze titres à l’osmose évidente, comme nés d’interminables jams au coin du feu, seulement ponctués de quelques taffes de cigarettes et de gorgées de whisky. A l’exception d’une reprise, celle du « Highway Kind » de Townes Van Zandt. Pour le reste, chacun appose sa propre patte sans tricherie, livre sa part d’intensité et de mélancolie (« Dust », « Dark Ravine »), contribue à cette belle et sauvage émotion qui drape de bout en bout ce « Heavy Kingdom », y compris quand il se laisse aller à quelques pointes électriques (l’excellent « Vultures By The Vines », « Here Comes The Siren »). Un peu de finesse dans un monde de brute à laquelle il est difficile de résister.

En écoute

itunes39

À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire