Wiley – « Playtime Is Over »

Playtime Is Over[Album]
04/06/2007
(Big Dada/Pias)

Il y a à peine un mois, Wiley annonçait son grand retour, et sa signature chez Big Dada de surcroît, avec la sortie d’un premier maxi réussi qui annonçait un bel album à venir. « Playtime Is Over » débarque, ponctuel, histoire de ramener le grime sous les feux de l’actualité, une mission quelque peu logique pour celui qui a largement contribué à la médiatisation d’un genre datant d’il n’y a pas plus de cinq ans à l’heure où l’on vous parle. Entre temps, il n’aura que très rarement excité les foules, par son côté expérimental d’une part, par ses nombreuses particularités opérant une sélection naturelle chez les mélomanes d’autre part. C’est tout cela qu’on retrouve sur ce nouveau disque de Wiley. Ici, l’Anglais revient sur sa vie et ses expériences, dévoile sa sensibilité sur des versions qu’il a lui-même produites. À de rares occasions, il a laissé les manettes à JME (« No Qualms ») et Maniac (le massif « Bow E3 »), triés sur le volet comme les quelques invités qui apparaissent à ce tracklisting (Scorcher, Jukie Mundo, et Rachel). Ainsi « Playtime Is Over » (comprenant trois titres du « 2nd Phaze » sorti discrètement l’an passé) est de ces albums réfléchis, transpirant une certaine maturité, ne se laissant pas aller à une fougue de jeunesse écorchant une cohérence indispensable. Pourtant, si son entame touche irrémédiablement par son efficacité (« 50/50 », « Bow E3 »), l’ennui se fait vite sentir sous ce déluge de synthés, de basses élastiques, une recette qui doit se révéler fédératrice en live mais assez indigeste sur bandes (« Getalong Gang », « Slippin », « Letter 2 Dizzee »). Du coup, au sein de cette déferlante de beats qu’on qualifiera de médiocre, certains morceaux parviennent à s’extirper de ce nivellement vers le bas (« Playtime’s Over », « Baby Girl »). Ayant récemment annoncé qu’il raccrocherait le micro après la sortie de ce dernier disque, Wiley ne s’offre donc pas une sortie digne de l’intégralité de son oeuvre. Dommage..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire