Wilco – « The Whole Love »

wil180Album
(Anti)
26/09/2011
Indie

Avouons-le tout de suite: dans l’œuvre de Wilco coule la sève de la pop. Entre amour et rejet, le groupe envisage désormais sa musique comme un cauchemar rempli de berceuses. S’il a toujours été une énigme, c’est bien simple, avec « The Whole Love » on perce (enfin?) les secrets de sa partition: une mélodie dépouillée de toute complexité et propulsée par un flot de guitares aiguisées.

Proche d’un album-concept, « The Whole Love » est conçu tel une forteresse, avec « Art Of Almost » et « One Sunday Morning » comme levier. Deux titres où les lignes et les formats musicaux sont bousculés. La convergence de ces deux morceaux  est frappante: comme si Wilco souhaitait faire monter la pression dans un morceau cryptique pour, finalement, la faire exploser dans un chant irradiant comme jamais. Bien sur, entre les deux, on pourra tiquer sur certains aspects de l’œuvre, l’album ne maitrisant pas toujours la splendeur qu’il se montre pourtant capable de créer, mais la façon dont il est construit intrigue. En contournant ces douze titres par un éclat et une simplicité apparente, « The Whole Love » met en avant un travail aussi minutieux qu’ambitieux où ne compte plus que les climats et les rythmiques.

Après autant de prouesses réalisées par le passé, ces américains auraient pu sombrer. Mais c’est en refusant de choisir entre douceur et bestialité qu’ils jubilent. De vrais mecs classe.

Disponible sur
itunes24

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire