Why? – « The Hollows »

The Hollows[Maxi]
27/11/2007
(Tomlab / Anticon/Import)

De tous les artistes issus du noyau dur du collectif Anticon, Yoni Wolf, l’homme qui se cache derrière l’entité Why?, aura certainement été celui qui aura le plus évolué, prenant le temps de prendre ses distances avec un hip hop alternatif dans lequel il aura longtemps évolué (Clouddead, Hymie’s Basement, Reaching Quiet…) pour progressivement s’aventurer vers les territoires expérimentaux de la pop et de l’indie rock. Et cela avec un talent et une réussite qu’il est bon de souligner, illustrés par une identité musicale de plus en plus évidente au fur et à mesure qu’il alignait les sorties. Pour preuve, fin 2007, alors qu’il travaillait d’arrache pied sur « Alopecia », son nouvel opus à sortir en 2008, il lâchait un nouveau maxi sorti en deux versions différentes, l’une sur Anticon pour les Etats Unis, l’autre sur Tomlab pour l’Europe.

De quoi se faire une idée plus précise sur ce qui nous attend, et de découvrir un peu plus l’état d’esprit dans lequel se trouve désormais le trio. « The Hollows » nous apprend notamment que Why? sera majoritairement accompagné de Fog sur « Alopecia », mais que Dose One et Nedelle y feront également une apparition

Un seul point commun à ces deux versions, le titre phare « The Hollows », aussi atypique qu’aux mélodies accrocheuses, met clairement l’eau à la bouche en déroulant un des meilleurs morceaux de la discographie du groupe, comme si celui-ci s’était enfin trouvé et qu’il était désormais paré à faire l’unanimité. Ce n’est qu’alors que les choses se compliquent et que les fans des deux côtés de l’Atlantique pourraient être amenés à faire un choix cruel, à moins qu’ils ne décident, pour une fois, de voir double. En effet, les Américains se voient offrir un très bon remix de l’inédit « By Torpedo Or Crohn’s » signé Dntel, ou le flow très personnel de Yoni Wolf est porté par les synthés de ses hôtes d’un soir; et une reprise electro lo-fi plutôt moyenne de « Yo Yo Bye Bye » (« Elephant Eyelash« ) par Xiu Xiu, bien vite effacée par un juteux medley (« Pre-teen Apocalyptic Film Acting ») interprété par Half-Handed Cloud

Mais l’Europe est loin d’être en reste, et aura largement de quoi faire saliver leurs voisins avec un autre inédit (« Good Friday ») revisité par la vision toute particulière et désormais connue des excellents Boards Of Canada. Encore, Dump (en la personne de James McNew de Yo La Tengo) parvient sans aucun mal à rivaliser avec Xiu Xiu dans l’exercice de la reprise quand il choisit de donner de superbes couleurs slowcore à « Yo Yo Bye Bye ». Du coup, celle de « Broken Crow » (Reaching Quiet) par Nick T (Islands) a bien du mal à clôturer le tout

Difficile de faire un choix. Mais si votre portefeuille parvient encore à faire la loi dans de tels moments de doute, soyez rassurés, il fait peut être bon, cette fois, d’être un Européen

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire