Wedekind – « The End Of My Heartbeat »

The End Of My Heartbeat[Album]
02/06/2003
(Defiance/Import)

Venu d’une Autriche en mal de repères, Wedekind n’aurait manqué à personne ni changé la face du rock s’il n’avait pas existé. C’est pourtant sans compter sur sa totale honnêteté, son profond investissement et son incroyable talent à composer de belles tranches de pop. Créant un univers ou le sexy croise la politique, ou la détermination rencontre la colère adolescente, Wedekind (et sa formule originale comprenant guitare, clavier et batterie) risque fort de ne pas laisser insensibles les nombreux adeptes de mélodies

Si l’absence de basse peut parfois s’avérer assez lourde du fait qu’elle confisque parfois une certaine profondeur aux morceaux, le groupe se rattrape en jouant sur un plan assez dark parfois assez proche d’un Placebo et suivant la tradition instaurée par Iggy Pop, Television, Joy Division, ou The Cure entre autres. « The End Of My Heartbeat » combine donc habilement les éléments fondamentaux de l’émo, de la pop anglaise, de la new wave ou du post hardcore tout en apportant ses réflexions sur les réalités sociales, culturelles, politiques et économiques qui feront bien vite oublier cette image de groupe « stylé » sans âme qu’ils peuvent parfois laisser derrière eux

Ce premier album confirme donc le buzz qui pousse Wedekind depuis des mois parmi les grandes figures du rock autrichien. Original, accrocheur, et mature, « The End Of My Heartbeat » risque fort de les faire sortir de leurs frontières pour le plus grand bien de nos oreilles… A surveiller

Ecoutez un extrait sur le site de Defiance

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire