Wax Tailor – « Dusty Rainbow From The Dark »

wax180Album
(Believe)
10/09/2012
Pareil, en moins bien

Wax Tailor a deux problèmes en un, et non des moindres: il est apparemment bien trop installé dans un registre qu’il maitrise désormais sur le bout des doigts, ce trip hop qui semble avoir déjà tout dit, ancré dans une époque que beaucoup font en sorte de laisser définitivement derrière eux. Du coup, à entendre le producteur français ne jamais en démordre, c’est un peu comme passer tout un repas à côté d’un ainé tentant de vous convaincre que votre musique n’égalera jamais la sienne. Certes, il y a peu d’exagération dans ces propos, bien vite justifiée cependant par le manque de surprise et l’aspect très prévisible de ce nouvel opus dont le concept ne parviendra pas non plus à inverser la balance.Car, pensé depuis 2006, « Dusty Rainbow From The Dark » n’est pas un simple album: il a été pensé tel un conte musical issu de l’imaginaire de l’enfance, écrit avec l’aide de Sara Genn, et composé uniquement à base de samples destinés à devenir la palette d’instruments de Wax Tailor. Au final, l’oeuvre aligne une vingtaine de morceaux partagés comme à l’habitude entre trip hop cinématographique et hip hop convenu, malheureusement tous assez formatés pour ne jamais ôter cette impression de vouloir plaire à tout le monde, de ne froisser personne. Et ce ne sont pas les invités présents tout au long de l’album qui vont changer la donne puisque – au delà des habituels Charlotte Savary, Ali Harter, ASM, et Mattic qui ne font que renforcer l’impression de déjà entendu – il ne faut pas non plus compter outre mesure sur Jennifer Charles, Elzhi ou Aloe Blacc pour amener un peu de piquant à un album qui, du début à la fin, ne s’écarte jamais des rails. En 2012, on connait maintenant par coeur Wax Tailor, les sonorités chaudes et luxuriantes qui lui sont chères, tout comme ses goûts en matière de soul, de funk, et autres influences qui le caractérisent autant qu’elles l’empêchent d’avancer à grands pas. Dommage, une plus grande prise de risque aurait sans doute permis à cet album de viser au delà des salles d’attente.

itunes10

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire