Waterdown – « The Files You Have On Me »

The Files You Have On Me[Album]
25/03/2003
(Victory/Tripsichord)

Un groupe européen signé sur un label américain, de surcroît renommé, fait toujours parler de lui. Waterdown en est un et balance ce mois ci son deuxième album seulement trois ans après sa création. Son précédent effort, « Never Kill The Boy On The First Date », correspondait avec l’ouverture musicale de Victory en matière de pop et d’émo et a sûrement profité de cela pour s’imposer et faire parler de lui au sein de la scène rock occidentale. Les allemands remettent donc cela avec « The Files You Have On Me » qui se doit d’être à la hauteur ne jouissant plus de l’effet de surprise

Malheureusement pour eux. Si le mélange d’influences de Waterdown s’avère parfois intéressant au sein de ce nouvel opus, de nombreux bémols viennent ternir l’impression générale qui s’en dégage. En effet, nous accrocherons plus particulièrement sur « Bulletproof », « Nails All Broken Short » ou « Going Back » empruntant autant à Sick Of It All pour les plans hardcore métal qu’à Thursday pour les plans émo torturés. De bons à prioris vite oubliés à cause de véritables erreurs ou d’un mauvais goût particulièrement prononcé en matière de mixage. Quand Waterdown ne sonne pas comme un banc de pitbulls dans une cathédrale (« Xerox », « Decaffeinated »), on les imagine au milieu des feux d’artifice d’un show hard rock ringard (« Dodging Bullets »). Bien dommage pour un groupe qui s’affichaient comme l’un des plus intéressants de la scène européenne et qui ne parvient pas à exploiter la dualité de son chant tout comme son évidente maîtrise technique

Les mots sont durs mais à la hauteur de notre déception. Un album à vite oublier ou à refiler à son chieur de voisin qui pète les couilles avec le dernier Linkin Park..

Ecoutez un extrait sur le site de Victory

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire