Warehouse – « Escape Plan »

Escape Plan[Maxi]
15/02/2008
(Darenne/Pias)

Leur récente prestation en ouverture de Slint à Paris le laissait présager: le nouvel album de Warehouse 99 Project, réduit désormais au simple patronyme de Warehouse, risque de faire trembler quelques foyers adeptes d’un rock nineties dans la plus pure tradition américaine. Mais encore un peu de patience car il faudra attendre début mars pour se délecter d’un « Escape Plan Foiled », excellent de surcroît pour l’avoir déjà écouté. Conscients de notre intenable impatience, les parisiens apaisent nos nerfs avec « Escape Plan », un maxi 5 titres uniquement disponible en vinyl et au téléchargement, permettant de mettre la main sur trois nouveaux titres. « Parasite », étonnement accessible, ouvre le bal de fort belle manière en faisant autant de l’oeil aux Stooges qu’à la cold wave, et en confirmant que le combo est magnifiquement parvenu à trouver le son (de guitare notamment) qu’on voyait poindre sur son premier opus. Celui-ci qu’on retrouve avec autant d’enthousiasme sur l’instrumental « The Reluctant Kamikaze » parvenant avec difficulté à cacher l’admiration de Warehouse pour l’école de Chicago, si douée pour le mariage groove/mélancolie. Enfin, « Cassette Compilation Superstar » répond plus ouvertement à ce qu’on pouvait attendre du groupe: un duo rythmique à rebrousse poil, un style dépouillé, une guitare maltraitée, et un chant moins conventionnel que lors de l’entame de ce maxi. Pour finir, deux remixes de « Parasite »: l’un de Turzi (Record Makers), sans véritable intérêt; un autre electro dancefloor des plus ingénueux Zenzile (David K.Alderman, leader de Warehouse, a récemment contribué au nouvel album des Angevins), prouvant de justesse que ce genre de rock peut aussi faire l’objet de revisites. En voilà bien trop peu pour se sentir rassasié mais, parole de scout, « Escape Plan Foiled » réserve encore bien des surprises..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire