Wang Lei – « Xin »

Xin[Album]
04/10/2005
(Expressillon/Discograph)

High Tone doit sortir un disque avec le chinois qui avait partagé leur scène aux Eurockéennes de Belfort. Ce chinois, c’est Wang Lei, figure de la scène indépendante locale et seul artiste de cette origine à jouir d’une reconnaissance internationale. A la veille de cette collaboration avec nos dubbers nationaux qui l’auront fortement influencé, il sort « Xin », un nouvel album electro dub plutôt original et efficace, ou il mêle astucieusement les sonorités asiatiques à de pachydermiques lignes de basses, et à des beats variés oeuvrant pour un tout homogène, et à un groove absent de toutes traditions chinoises. Et Wang Lei, considéré par Expressillon comme son nouveau « Chip Jockey », prend son temps pour développer tout cela, comme sur le brillant « Supervision », ou ce « Earth » d’ouverture, à la fois imposant et léger et dépassant les sept minutes. Et cela arrivera encore quelques fois, sauf lorsqu’il tentera de lorgner vers la drum n’bass (« Thousand », « Wood »), exercice dans lequel il excelle un peu moins à vrai dire. « Xin », s’il est une intéressante découverte en terme d’artiste et de son, n’assène pourtant pas une claque monumentale à un auditoire dub français déjà bien affûté. Reste à découvrir le bonhomme sur scène, ou la capacité de sa musique à vous transporter ne fait pas de doute, ou prochainement aux côtés d’High Tone pour quelques maxis qui s’annoncent déjà bien alléchants…

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire