Videodrome – ‘Videodrome’

Album / FDH / 10.09.2016
Synth punk

Nouvelle fronde Bordelaise, Videodrome est un trio au programme clair et aux idées carrées : dessiner en treize morceaux tendus comme des peaux de tambour, un échappatoire et une condamnation envers le monde moderne. Pour l’aider dans cette noble tache, les trois compères procèdent par l’intermédiaire d’un chant beuglé prompt à se transformer en hymne, d’un synthé qui nous parle du futur, et d’un seul morceau au dessus des trois minutes.

Autour de cet attirail, ces bordelais appellent au débranchement (‘Unplug Me’), les deux pieds dans les couloirs souterrains des métropoles (‘Metro Station’), et en profitent pour cracher aux pieds du mannequinat (‘Mannequin’) comme des idées nauséabondes (‘Toxic People’). A mesure que ces brillantes tribunes s’enchaînent, les tubes s’égrainent comme autant de petites boules d’hostilité qui convoquent par l’urgence et l’énergie des figures historiques (Screamer, The Units) et des voisins tout proches (Black Bug).

Au bout de ces trente minutes de brutalité en flux tendu, où s’entrechoquent futur sinistre et présent aliéné, Videodrome se fait par la seule force de ses gueulantes une jolie petite place dans les groupes de punk qui comptent. Longue vie à eux !

‘Unplug Me’, ‘Metro Station’, ‘Solar Beam’, ‘Alienation’, ‘Wasted’, ‘Mature Morte’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire