Venetian Snares – « Winter In The Belly Of A Snake »

Winter In The Belly Of A Snake[Album]
12/02/2003
(Planet Mu/La Baleine)

Venetian Snares est un des artistes électroniques les plus doués de sa génération. Son obsession: repousser toujours plus loin les limites de la musique et il y parvient en mélangeant tous les penchants les plus efficaces de l’electronica, du breakbeat et de la drum n’bass. « Winter In The Belly Of A Snake » est sa troisième production en un an et ses fans ne vont pas s’en plaindre. Une nouvelle fois, il explore les recoins les plus désertés de l’electro et s’éloigne de plus en plus de ses faibles ressemblances avec Aphex Twin

La musique de Venetian Snares est tellement extrême que la moindre incompréhension de l’auditeur appliqué se transforme vite en sens de l’humour décalé. Car il faut vraiment avoir d’énormes facultés pour parfois parvenir à rentrer complètement dans l’univers du canadien. Chaque morceau semble partir d’un sample un minimum directeur qui avance tant bien que mal dans un beat fait de sonorités aigues et glaciales. Se faufilant entre ces jets de bouts de verres tranchants, il passe par de multiples ambiances, comme si vous accélériez au maximum les compositions du moindre artiste downtempo. Imaginez juste du Amon Tobin, du Squarepusher ou du Autechre sous coke et vous parviendrez à vous faire une idée sur le contenu de cet album qui s’avère pourtant plus accessible et paradoxalement plus complexe que les précédents..

Impossible de vous dire dans quel état d’esprit se trouver pour aborder une telle écoute. Déconseillé, au réveil comme au coucher, «  »Winter In The Belly Of a Snake » s’écoute seulement lorsque l’auditeur potentiel cherche à perdre ses repères. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cet album s’écoute bien assis. Sinon, à vos risques et périls..

Ecoutez un extrait sur le site de Planet Mu

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire