Various Artists – « World Traveller Adventures »

World Traveller Adventures[DVD]
28/12/2004
(UWE/Discograph)

Si, comme la plupart des individus composant la demi-génération suivant le mouvement électronique sur sa lancée en ces années 2000, vous avez loupé les débuts de celui-ci, « World Traveller Adventures » est là pour vous les présenter en technicolor numérique et en musique synthétique, à travers 4 documentaires et une compilation

« 23 Minutes Warning » constitue sans doute le documentaire de ce coffret qui aurait pu être l’un des plus intéressants. Véritable témoignage de la genèse déjà soumis à la répression de la scène rave/free, la naissance de Spiral Tribe résumée ici reste à peine esquissée et quelque peu décevante. Présentée sous forme d’interviews entrecoupées d’images d’archive malheureusement retouchées à la palette technobranchée – filtres et autres effets gratuits – cette introduction nous laisse malheureusement sur notre faim, présentant succinctement les idées et théories pourtant passionnantes qui étaient présentes au sein même de cette musique, mais diluant celles ci dans les digressions un peu trop cool et vantardes des différents participants. On devine donc vaguement en filigrane qu’il y a derrière tout ça des histoires de ré-investissement de l’espace public et de TAZ chères à Hakim Bey, sans en apprendre d’avantage. Dommage, on reste avec l’impression d’avoir entrevu l’histoire à travers un brouillard flou. Et fluo

« Storming Sarajevo » nous présente rapidement le retour de Desert Storm dans un pays et surtout une ville dévastés par la guerre. Des 4 reportages ici présents, c’est sans doute l’un des seuls qui atteint son but: montrer que la musique a un pouvoir et peut ramener le sourire, au moins momentanément, là où la destruction a tout marqué

« Mission To India » suit le sound system Sound Conspiracy dans son long périple de la Bosnie vers l’Inde. En tête une seule idée: l’aventure, et arriver à Goa pour diffuser la bonne parole. Le monde moderne étant ce qu’il est, la conclusion sera quelque peu décevante, mais ce reportage parvient tout de même à un certain état de grâce, en particulier grâce à sa réalisation (caméra à l’épaule et narration) qui lui donne un peu l’allure d’un journal intime

« African Expedisound » partait très bien lui aussi. En se centrant sur ce voyage vers l’Afrique destiné à la fois à retourner vers les racines des musiques rythmiques et en même temps à générer de nouveaux métissages musicaux, on pouvait légitimement espérer un résultat chargé de spiritualité et de chaleur. Au bout de ces 52 minutes, on se retrouve un peu avec la gueule de bois, non seulement on n’a pas assisté à grand chose (un jeune homme passant certes deux minutes – quelle rébellion – à nous expliquer comment rouler un joint en conduisant) mais en plus la bande son est totalement basique et vidée de tout contenu: la musique des segments tournés au cours des soirées est même redoublée

Au final, le jugement est un peu dur, tant ces quatre reportages réussissent presque à nous faire sentir l’essence de ce passé qui aurait pu être le futur. Hélas, la réalité aura eu raison de l’idéalisme et on se retrouve à la fin de ces quelques heures un peu déçu, plus par le monde que par le contenu même de ces documents, qui garde une valeur historique, ne serait ce que par leur rareté

Quant au disque accompagnant le DVD il n’est pas exceptionnel, mais propose au moins un échantillon de ce son d’autrefois bien acide et aujourd’hui presque disparu, comportant même quelques pépites (le magnifique « Forward The Revolution »).

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire