Various Artists – « Keep In Time »

Keep In Time[Album]
22/08/2005
(Ninja Tune/Pias)

On a retrouvé notre Ninja Tune. Après quelques mois à enchaîner les sorties, plus ou moins bonnes, le label anglais reprend sa bonne habitude de fourrer son nez dans les projets originaux, souvent ceux les plus marquants. C’est exactement le cas de ce « Keep In Time », compilation agrémentée d’un DVD, immortalisant la rencontre historique entre quelques uns des meilleurs batteurs du vingtième siècle et la crème du deejaying américain

Tout commence à la fin des années 90 quand Brian Cross, photographe plus connu sous le pseudo de B+, décide de réunir quatre batteurs d’anthologie pour une photo de leur première rencontre. Ayant procuré une grosse partie des samples utilisés par les producteurs de hip hop, quoi de plus normal de réunir ces deux générations (dont Dj Babu des Dilated People, J Rocc des Beat Junkies et Cut Chemist de Jurassic 5) pour tout mettre à plat. Seulement, quand le projet se lance, Roy Porter (batteur de Charlie Parker étant aussi apparu sur de grands classiques des années 70) est décédé depuis un an. Il ne reste donc « que » Earl Palmer (Bo Diddley, Little Richard, batteur père du rythme rock n’roll, ayant le plus enregistré de tous les temps), Paul Humphrey (Wes Montgomery, Burt Bacharach, Frank Zappa, John Coltrane, Steely Dan, Marvin Gaye), et James Gadson, le moins ancien de la bande

Alors forcément, le jam était inévitable entre Humphrey, Gadson, Cut Chemist (pour un duo mémorable avec le premier), et les Beat Junkies. Du coup, l’idée grandit et ce moment magique se transforme en court métrage très bien accueilli, qui fait le tour des festivals et aboutit sur un concert à Los Angeles réunissant les deux batteurs et la clique de Djs à laquelle se sont ajoutés Numark et Madlib. Tout cela, vous le retrouvez sur la partie DVD de ce « Keep In Time », du coup, anthologique

Et la partie audio? Allez vous me demander… Conceptuelle, elle aussi. Il aurait été trop facile et trop classique de ne proposer que la retranscription du concert sur disque. Non. B+ décide plutôt de donner les bandes de son enregistrement à quelques producteurs de classe, histoire de leur faire remixer et ainsi d’y poser leurs propres personnalités musicales. Dj Shadow, King Britt, Cut Chemist, Charlie Dark, Ammoncontact, Quantic Soul Orchestra, OhNo, Daedelus et J Rocc ne pouvaient décemment pas refuser

Si les images parlent d’elles mêmes et nous flanquent un sourire niais au milieu de la figure, le disque, moins indispensable, endosse contraint et forcé le rôle de bonus, mais donne cependant une couleur très contemporaine et electro à ce qui renvoie trente ans en arrière sur le film. Nous retiendrons surtout les revisites de OhNo, Cut Chemist, King Britt et Dj Shadow, efficaces et bien adaptés

A moments historiques, preuve historique. « Keep In Time » est un émouvant documentaire, le dernier hommage à la génération des années 70 offert pendant qu’il en est encore temps par celle des trentenaires que sont les djs et que nous sommes. Ca pèse sur les tripes. « Keep In Time » fut donc d’abord impensable pour devenir indispensable

Ecoutez un extrait sur le site Ninja Tune

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire