Various Artists – « Extra Yard »

Extra Yard[Album]
14/10/2002
(Big Dada/Pias)

Voici la nouvelle compilation en provenance de chez Big Dada. « Extra Yard » regroupe des inédits ou nouveautés d’artistes tels que Roots Manuva, Ty, Gamma, New Flesh, tous mixés par Dj Excalibah qui officie à la BBC et jouit d’un succès grandissant chez les médias britanniques. Le « Bouncement », hip hop anglais actuel à l’identité forte et en pleine mutation, est la ligne directrice de ce projet. Big Dada rend ainsi hommage à un hip hop ouvert d’esprit qui se moque des « qu’en dira t-on? » et s’inspire librement de courants musicaux tels que la street soul, le 2 step, le reggae, l’electro, la techno, l’afro beat ou même l’afro punk

Tout commence sur le beat malsain de « Killer Aps » produit par Tomz sur lequel se pose Gamma à la limite du hip hop ragga pour un résultat transpirant la fête et la bonne humeur. S’ensuit le remix de « Dreamy Days » de Roots Manuva par Wayne Benett, le formidable « Don’t Care » de Ty produit par ses soins, le séduisant « Born Again » de Roots Manuva accompagné pour l’occasion de Wildflower, et « Izwha » sur lequel Juice Aleem de Gamma prononce un couplet en trois langues différentes. Mais ce n’est pas fini. Part 2 donne une orientation plus electro à cette compilation avec « Life Without You » au chant emprunt à la soul, Tomz reste définitivement le maître des beats marginaux comme il le prouve sur « No More Bananas » des Infinite Livez, Wayne Benett présente son projet Lotek Hifi ou il est accompagné de Wayne Paul et Earl J sur « Fire ». Ty est décidemment très productif comme il l’illustre avec le très bon « Shake It Up », New Flesh n’est pas en reste sur « Lie Low », « Eat More Fruit » et « Zero Gravity » sur lequel le terme « bounce » prend réellement toute sa signification. Sur la fin, « Witness The Swords » reste un grand moment de ce « Extra Yard » ou la célèbre version de Roots Manuva ouvre ses bras à des artistes tels que Fallacy, Rodney P, Blackitude, Big P ou Skeme. Pour finir, Infinite Livez et Gamma accouchent d’un « Niceness » épuré mais efficace, et Roots Manuva se voit une dernière fois remixé

Au final, Extra Yard semble avoir plusieurs missions. En effet, nous faisons connaissance par son biais de producteurs efficaces et notre culture hip hop s’avère enrichie à la fin de cette écoute. Si les sons sont très digitaux et parfois très proches de l’univers du ragga et du sound system, ils peuvent de temps à autres manquer d’un peu de chaleur mais restent quand même novateurs et instructifs. Les puristes hip hop devront faire un effort pour accepter ces nouvelles sonorités et se verront récompensés une fois cette nouvelle scène anglaise assimilée. Ecoute fortement conseillée

Ecoutez un extrait sur le site Big Dada

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire