Vandaveer – « Dig Down Deep »

vand180Album
(Alter K)
18/04/2011
Folk americana

En deux albums, Vandaveer avait déjà prouvé sa capacité à perpétuer la tradition des bons vivants aux cheveux longs, accompagnant à la guitare le chant des étourneaux et des cigognes. Sans ironie, ce songwriting se dirigeait avec grâce vers un retour aux fondamentaux, à l’épure, et donc à la nature. Avec une opiniatreté louable, le troisième album appuie cette direction. « Dig Down Deep », plus radical que les précédents, fait peu de concessions. Son auditeur a donc tout intérêt à résister aux impressions des premières écoutes pour tirer la quintessence de cette nouvelle pièce.

Élevés dans le rural Kentucky, Mark Charles Heindinger et Rose Guerin prolongent la tradition d’une americana touchante par son intimité. Si l’album s’ouvre par le titre éponyme plutôt lyrique, le reste surprend par des envolées sobres, aux harmonies vocales sophistiquées sans pour autant devenir redondantes. La progression de ce  »Dig Down Deep » surprend d’ailleurs par sa cohérence tant ces compositions brillent, aussi minimales soient-elles. Vandaveer ne fait pas dans l’effusion, se contente de peu, et perpétue ainsi humblement une filiation musicale qui ne demande qu’à se renouveler.  Certains morceaux ont même été rénovés, tel le titre éponyme jusque là jamais enregistré ou  »The Walking Hour », déjà présent sur  »A Minor Spell », pour une reprise épurée au possible.

Vandaveer réussit parfaitement son coup puisqu’on ne voit pas vraiment ce qu’il y aurait à délaisser ici.   »Concerning Past & Future Conquests » annonce la couleur chaleureuse de cet album, rapidement confirmée par le fiévreux  »The Great Gray », probablement une des meilleures compositions avec  »As a Matter of Fact » qui place également la barre très haute. Un virage s’amorce ensuite à mi-parcours, le chant de Heindinger se faisant plus enlevé, plus enjoué, notamment sur  »The Nature Of Our Kind » ou  »Pick Up The Pace ». Cet enthousiasme devient fédérateur alors que le massif   »Spite » ravive l’esprit de Tom Waits.

A la multiplication des écoutes, et au regard d’un album très léché, on se demande alors quel pourrait être la suite pour Vandaveer. « Dig Down Deep » s’avèrant un brin trop poli, presque trop soigné, le duo mériterait que son talent soit un peu balancé par la témérité, histoire de découvrir sa face sombre. Celle qui l’amènerait à dépasser cette zone de confort dans laquelle il se  pourvoie ici.

En écoute




Disponible sur
itunes27

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire