Unsane – « Visqueen »

Visqueen[Album]
01/03/2007
(Ipecac/Differ Ant)

Fermez les volets, emmenez enfants et personnes âgées à la cave, accrochez vous, l’ouragan Unsane arrive sur la ville pour la quatrième fois de notre courte vie. Comme si les scientifiques ne l’avaient pas vu venir ou, du moins, n’avait pas eu le temps de nous prévenir. Lui qui, depuis sa première apparition en 1988, n’a cessé de mettre à mal les tympans des plus assoiffés fans de noise, laissant sur le carreau quelques victimes de haut rang, dont le batteur Charles Ondras remplacé depuis par Vinnie Signorelli (Swans/Foetus). Il infligea alors des sévices à répétition, jusqu’en 1998 où l’on n’entendit plus parler de lui jusqu’en 2004, date d’un retour féroce que les météorologues du monde entier appelèrent « Blood Run ». Depuis, les chaumières tremblaient, craignant qu’une énième vague de violence ne s’abatte sur elles. À force de le penser si fort, le pire arriva. « Visqueen » a une nouvelle fois tout ravagé cette année, amenant avec lui un vent froid, un temps lourd et orageux, et quelques décharges électriques des plus dangereuses pour l’homme. Le cauchemar dura un peu plus de trois quarts d’heure, débuta sur quelques bourrasques laissant prévoir l’aspect apocalyptique du phénomène (l’excellent « Against The Grain ») pour peu à peu se montrer destructeur et ce, d’une manière incroyablement constante. Les vitres s’envolèrent et se transformèrent en véritables coupe-gorges, le bétail se vit soudainement affublé d’ailes, les bagnoles devinrent incontrôlables et aussi puissantes que des missiles scud. Onze rafales, sans aucun moment de répit, rayèrent le pays de la carte. Pourtant, l’ouragan Unsane s’était déjà montré plus colérique. Reste que quand on finit par enfin rouvrir la vanne vers le monde extérieur, plus rien ne bougeait, et la masse de nuages noirs s’éloignait gentiment pour redonner place à quelques rayons de soleil rassurant… On se souviendra de « Visqueen », ce poignant thriller qui, une fois fini, nous rappelait à quel point l’angoisse et la peur étaient de géniaux sentiments…

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire