Uncommon menfrommars – « Longer Than An Ep, Shorter Than An Album »

Longer Than An Ep, Shorter Than An Album[EP]
14/04/2008
(Kicking/Anticraft)

Radiohead aurait-il comblé le fossé que certains artistes pouvaient entretenir avec internet, et le grand saut dans l’inconnu qu’il pouvait représenter pour eux? Quoi qu’il en soit, ils n’auront jamais été aussi nombreux, de Nine Inch Nails à Saul Williams, en passant par Pennywise, à lui emboîter le pas. Il faut dire qu’un groupe de punk mélodique, français de surcroît, a aujourd’hui tout intérêt à offrir sa musique, pour élargir son public, maintenir une certaine demande de concerts qui restent aujourd’hui, pour les Unco comme pour d’autres, la principale source de rémunération. On ne va pas vous refaire le dessin, s’apitoyer sur ces courbes statistiques à la baisse… La crise a du bon, et le groupe le prouve en mettant sa nouvelle oeuvre à la fois en vente pour ceux qui auraient vraiment trop de blé à dépenser, et sur internet ou encarté dans un célèbre magazine national pour ceux qui ne se font plus d’illusion sur un genre musical, certes sympathique sur disque, mais beaucoup plus fun à voir et écouter sur les planches. D’autant que ce « Longer Than An Ep, Shorter Than An Album » ne nous apprend rien, et s’ajoute aux déjà nombreuses déclinaisons mélodiques d’Uncommonmenfrommars. Ni meilleurs ni moins bons que ceux des précédentes galettes, rendant leur gratuité toute relative, ces huit nouveaux titres alternent entre changements de rythme et intensités variées (« Authority Freak », « Deadly Prank »), écarts midtempo (« Falling Back In Line », « Lifetime Bus Stop »), et déferlantes autoroutes dignes du premier album de Seven Hate (« Dictionary Man »). On se souviendra donc essentiellement de ce disque un peu bâtard comme d’une démonstration de minimum syndical, trop bonne pour finir sur un maxi, trop tiède pour qu’on en supporte quelques rallonges. Ça ne fait pas de doute, les Uncommonmenfrommars ne se livrent pas totalement ici, et semblent en garder sous la semelle pour un prochain opus qui paraîtra cette fois de manière plus conventionnelle. Ce qui veut dire, à y lire entre les lignes, que ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de mettre un pied sur Mars doivent profiter qu’un bout du patrimoine punk français s’offre à eux. C’est l’occasion ou jamais..

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire