Ugly Duckling – « Audacity »

Audacity[Album]
12/01/2009
(Fat Beats/Import)

Il aura fallu deux ans aux Ugly Duckling pour produire ce « Audacity », quatrième opus du groupe originaire de Long Beach. Plus que de livrer une simple galette de hip hop, leur volonté était de rester fidèle au style qui les avait fait connaître notamment sur « Journey To Anywhere » ou « Taste The Secret », leurs deux premiers albums. On les présentait alors comme les héritiers d’un rap « fun », influencés par The Pharcyde ou les Beasties Boys. Ils n’ont bien sûr rien perdu de leur enthousiasme mais semblent avoir acquis une maturité que des titres comme « Falling Again », « The Lonely Ones » ou « It Never Mattered » mettent en lumière. Le trio cherche aujourd’hui une crédibilité que leur légèreté de ton ne pouvait leur apporter. C’est pourtant lorsqu’ils se lâchent véritablement qu’ils tirent le meilleur d’eux-mêmes. On appréciera les cuivres endiablés de « The Takedown » qui rappellent ceux de Galactic, ou le beat efficace et enjoué de « It’s Gone ». Et sans se voiler la face, les performances ahurissantes de Young Einstein aux platines sont pour beaucoup dans le succès d’estime qu’ils reçoivent de la part du milieu hip hop. Il suffit d’écouter « Einstein Do It (Night On Scratch Mountain) » pour s’en convaincre, le DJ n’ayant rien à envier aux meilleurs. On citera également « Oh Yeah » et « I Won’t Let It Die », deux titres musicalement très bien construits, aux samples millimétrés, sur lesquels les deux MCs font preuve d’une belle maîtrise. Ou encore « Audacity » et son ambiance de jazz band originale. Malheureusement l’ensemble reste insuffisant à l’heure de faire les comptes. Si l’auditeur affichera certainement un sourire agréable à l’écoute, fort est à parier qu’il demeurera sur sa faim. Le dynamisme d’Ugly Duckling faisant certainement plus d’étincelles sur scène qu’en studio, on préfèrera sans doute les voir en live, même si quelques morceaux valent le détour. Ils se proclament eux-mêmes « The Whitest/Nerdiest/ and most old school group since the Natives Tongues era ». On ne peut pas leur donner tort mais cela n’est pas forcément un gage de qualité..

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire