Ty – « Closer »

Closer[Album]
16/10/2006
(Big Dada/Pias)

Véritablement révélé avec « Upwards », premier album ayant gagné en impact au fur et à mesure des écoutes, Ty est devenu une figure incontournable de la scène hip hop britannique, notamment grâce à une réelle volonté de ne pas stagner, de continuellement avancer, de se faire plus poignant, plus abouti à chacune de ses sorties discographiques. « Closer » illustre cette démarche même s’il fera certainement moins l’unanimité que son prédécesseur. Même sur la longueur. Difficile pourtant de jeter la pierre à un artiste qui prend des risques, qui ne se repose pas sur ses acquis, quand on sait à quel point la rapide évolution du hip hop moderne peut laisser sur le pavé, ou se fondre dans la masse, les acteurs fainéants du genre

Ty avance, plus ou moins vite que vous, et peut être pas dans la même direction surtout. « Closer » est bourré de samples, de productions efficaces, et de touches funkies lui amenant une certaine légèreté. Si « Don’t Watch That », très imprégné par les influences d’outre Manche notamment celles de Roots Manuva, se veut être une bonne entame, on déchante assez vite avec les accents dancehall indigestes de « Everybody », et les réminiscences old school baignées dans la production actuelle de « What You Want ». Heureusement, entre temps, Ty aura eu la bonne idée de compenser quelques autres déceptions (« The Idea » feat De La Soul, « Oh » feat Bahamadia et Zion I) avec quelques titres intéressants, comme « This Here Music feat Speech de Arrested Development » et « Sweating For Your Salary » faisant du neuf avec du vieux, « Closer » façon Kanye West, « Aim For Your Goals » et « Sophisticated And Coarse » pour leurs versions renversantes

« Closer », en plus d’être finalement assez inégal, souffre de trop de superficialités pour promettre une écoute répétée. Entendez par là qu’il brille plus qu’il ne creuse. Certes, il s’inscrit parfaitement dans l’air du temps et dans la lignée britannique, mais ces deux facteurs ont déjà prouvé par le passé qu’ils ne pouvaient garantir à eux seuls un album mémorable. Dommage, on se rabattra sur les prestations live du bonhomme, elles jamais vraiment décevantes

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire