TTC – « Batards Sensibles »

Batards Sensibles[Album]
25/10/2004
(Big Dada / V2/Sony)

Le phénomène hip hop français ne s’est pas calmé depuis la sortie de « Ceci n’Est Pas Un Disque ». Bien au contraire, puisque la clique s’agrandit, collabore (L’Atelier, L’Armée Des 12) et la scène hip hop electro française prend de l’ampleur. Pour TTC, l’histoire ne se fait plus à trois mais à…six. Orgasmic Le Toxicologue aux platines, Tacteel et Para One (Fuckaloop) à la production viennent se joindre à ces sales gamins parisiens. De quoi faire de ce « Bâtards Sensibles » une confirmation presque espérée, et déjà plus ou moins annoncée par le maxi « Dans Le Club ». Sorti il y a déjà quelques mois, il laissait TTC dans ses délires lyriques mais cette fois sur une production electro de haute facture

En effet, du côté de Paris, on a laissé les influences Def Jux au placard et on se plonge dans la vibration BPitch Control. Si Tido Berman (par deux fois) et Tacteel (par trois fois) participent à la production de ce nouvel opus, c’est bien Para One qui apparaît comme le petit génie du moment. Sur dix productions, pour ne pas dire performances, celui qui est également réalisateur de film nous pond de véritables tueries electro (« Du Sang Sur Le Dancefloor », « Catalogue », le génialissime « J’ai Pas Sommeil ») aux influences autant rock (« Le Chant Des Hommes ») qu’electro pop (« Bâtards Sensibles »). La preuve, ce disque propose également une galette instrumentale qui s’écoute comme on boit du petit lait. Une façon de considérer ici le Mc comme facultatif

Même si Tido parait encore au dessus du lot, ils ont fait des efforts dirons nous… Si les textes manquent parfois d’un peu de classe et de maturité (« Du Sang Sur Le Dancefloor », « Rap Jeu »…), on retiendra leur plus grande variété, le peu d’invités (Busdriver et Radioinactive) et les quelques fois ou TTC apparaît comme plus intime (« Ebisu Rendez Vous », « Le Chant Des Hommes », « J’ai Pas Sommeil », « Bâtards Sensibles »). De ce fait, quelques titres plus légers (« Catalogue », « Girlfriend ») passent comme de bons délires

Ce nouvel album révèle donc vraiment au grand jour l’immense talent de Para One sans qui cet opus n’aurait pas le même impact, au point de laisser les trois de TTC dans la situation indélicate d’un Aldo Maccione perdu dans un Scorcese. « Bâtards Sensibles » est pourtant une réussite mais dégage toujours ce contraste gênant du rappeur insolent, provocateur déballant de grosses conneries tout en se prenant au sérieux. Dommage. Sans cela, TTC serait plus grand…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire