Troy Von Balthazar – « Ep »

Ep[Maxi]
01/01/2004
(Olympic Disk/Autoproduit)

A l’écoute des derniers albums de Chokebore, impossible de douter d’une certaine attirance pour l’acoustique. Dommage diront certains, surtout ceux ne jurant que par les « Motionless », « Anything Near Water » et « A Taste For Bitters » du groupe. C’est pourquoi nous ne sommes pas plus étonnés de voir Troy, chanteur charismatique du combo, s’adonner ici, sur ce premier maxi annonciateur d’un album à sortir cette année, à une pop acoustique épurée laissant son talent mélodique et lancinant s’exprimer. Une suite logique en somme. Comme un savoir faire personnel, le chant du bonhomme est emprunt d’une fragilité palpable et se laisse flotter sur les quelques notes de guitare ou de piano, seuls véritables instruments de ces quatre titres légers, possédés et ailleurs, tels le reflet de leur auteur. Les adeptes de Chokebore retrouveront donc ici tous leurs repères, si ce n’est l’énergie, mais craindront certainement comme nous que tout cela tourne trop vite en rond sur un long format. Nous irons même plus loin: si Troy n’était pas le chanteur de Chokebore, on trouverait ces quelques morceaux sympathiques mais on n’en aurait peut être pas parlé. Triste réalité.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire