Totorro – ‘Home Alone’

Totorro – ‘Home Alone’

Album / Recreation Center / 28.04.2014
Post rock

C’est avec simplicité et une dose de talent déjà bien inspirée que Totorro débarque sur la scène hexagonale. Depuis 2008, le groupe écume les plateaux en tous sens, a pris le temps de mûrir et de parfaire son univers pour enfin nous proposer ‘Home Alone’, un premier album post rock, frais et entraînant. Préférant l’efficacité immédiate aux plans alambiqués que le style impose parfois jusqu’à en devenir redondant, les quatre se lâchent dans des compositions fluctuantes, ouvertes aux passages aériens, heavy et même popisantes dans leurs envolées mélodiques émo. Le tout avec légèreté et maîtrise, comme si From Monument To Masses jouait avec le Get Up Kids de la grande époque. De bout en bout, c’est dans cette même lignée que des titres accrocheurs viennent tour à tour nous percuter, nous vriller, nous déboîter les rotules, à grands renforts d’enchaînements aussi classieux qu’instinctifs. Le son est propre, clair et précis dans son approche, et ce même dans les passages plus lourds et engagés. L’interprétation est également redoutable, et jamais les rennais ne s’enferment dans des structures longues et répétitives. Bien au contraire, les titres évoluent avec fluidité, et l’énergie déployée décuple grâce à des décollages bien emmenés. Essayez ‘Home Alone’, ‘Chevalier Bulltoe’, ‘Tonton Alain Michel’ ou encore ‘Osao San’, et vous comprendrez. Totorro réussit ainsi son premier long effort discographique, bluffe l’auditoire par sa fraîcheur musicale, parvient à briser les codes d’un post rock parfois trop cérébral, et se permet d’intégrer de véritables ambiances aussi intenses que jubilatoires, en équilibre entre légèreté et nervosité. En confirmant cet élan, le groupe pourrait rapidement devenir une valeur sûre de la nouvelle génération post rock.

‘Home Alone’, ‘Tonton Alain Michel’, ‘Osao San’