Total Victory – ‘If You Were There’

Ep / Autoproduit / 22.02.2016
Indie rock

La vie de chacun des protagonistes ayant retardé le groupe à retrouver le chemin du studio, Total Victory n’avait plus proposé de nouvelles compositions depuis l’excellent ‘National Service‘, en 2012. C’est chose réparée puisque, cette année, les anglais sortent ‘If You Were There’ aux cinq titres différents, réunis au sein d’un nouvel EP devancant de quelques mois un deuxième album déjà annoncé.

Le quintet reprend donc ses marques, entre ses racines post punk 80’s et pop noisy. Unis autour d’une voix singulière, toujours le cul entre déclamations et envolées, les instruments se faufilent entre riffs efficaces et énergies changeantes. Un panel musical large et ouvert s’offre alors à nous : dans la continuité de ‘National Service’, ‘Mass Firings’ et surtout la géniale entame ‘Atherton Derby’ se veulent radicaux et frontaux, procurant ainsi la joie de retrouver le groupe toujours aussi rageur et incisif. Puis, plus aérés, ils composent avec ‘Pine Cone’ et ‘Counting Hill’ des titres résolument pop : rythmiques en ligne droite, riffs presque naïfs et refrains entêtants se donnent le change dans des atmosphères qui sentent le Fish n’ chips du nord de l’Angleterre. Enfin, ‘Kalfon (pas l’acteur)’ déroule quatorze minutes durant lesquelles des espaces progressifs se jouent d’un chant plus rare, noyé sous un mur de guitares et de réverbérations. Une pièce qui dévoile un nouveau visage plus expérimental de Total Victory, mais qui offre néanmoins une intensité impressionnante au maximum de son développement.

Rassurant dans son propos, ‘If You Were There’ marque le retour attendu de Total Victory. Les trentenaires semblent encore avoir la fougue et l’envie d’en découdre, gagnent en assurance et en force de frappe. Mais difficile à ce jour de définir la teneur musicale à venir du quintet tant les grands écarts de ce nouvel E.P. brouillent les pistes. Alors, en attendant une réponse concrète appelée à se dégager des sillons d’un album à sortir en fin d’année, il ne nous reste qu’à lancer les paris.

‘Atherton Derby’, ‘Mass Firings’, ‘Kalfon (pas l’acteur)’

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire