Tom Bodlin – ‘Comme Je Descendais Des Fleuves Impassibles’

Album / A Tant Rêver du Roi – Kerviniou / 09.2014
Artisanat sonore

Depuis l’expérience Café Flesh, son précédent groupe, Tom Bodlin fabrique en solitaire un univers à l’imaginaire débordant. A base de cuivres en superpositions incessantes qu’il maîtrise avec brio, le bonhomme explore, triture et agrémente son monde pour le transposer en des performances expérimentales. Plusieurs albums au compteur, tous à l’approche différente, ainsi qu’une dose intarissable de créativité amènent aujourd’hui cet artisan sonore à proposer ‘Comme Je Descends Des Fleuves Intarissables’ en guise de nouvel effort discographique.

Agrémenté de rythmiques ‘maisons’, de guitares minimales et de voix en liberté, Tom Bodlin nous souffle ici neuf expériences sonores, aussi variées que singulières. L’ouverture ‘Love Sick’, comme ‘Last Words’ ou ‘La Circulation Des Sèves Inouies’ nous cueillent dans une impression joyeuse de fanfare déglinguée. Seul maître à bord, le performer laisse alors libre court à ses envies, et ne freine devant aucune concession. En ressortent ‘Not Sad’ et ‘Can’t Stop Smoking’, légers et bâtis d’envolées bien senties, ou encore le plus mélancolique ‘Love Always Wrong’ et ses voix lancinantes. Mais c’est sans compter sur le court et réussi ‘The Storm In Your Brain’ dont le gimmick entêtant et la mélodie font mouche, jusqu’à en faire sans aucun doute une pièce maîtresse du disque.

Dans ces orchestrations toutes aussi personnelles les unes que les autres, Bodlin sait aussi rebondir et nous plonger dans un registre plus bruitiste, à l’image des dix minutes de ‘Dans Les Clapotements Furieux Des Marées’ aux allures de Tuxedomoon reconsidéré, aux humeurs tortueuses. ‘Le Bateau Ivre’, quant à lui, clôt brillamment l’affaire en empruntant le poème d’Arthur Rimbaud que le compositeur redessine à merveille dans une fausse quiétude hypnotique. Seul aux manettes, et tel un véritable explorateur, Tom Bodlin démontre une fois encore une imagination sans barrières qui, matérialisée par son talent d’instrumentiste, donne à ce disque complet l’allure rare d’un ovni musical insolite.

‘The Storm In Your Brain’, ‘Le Bateau Ivre’

À lire ou écouter également:

, , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire