Tokimonsta – « Creature Dreams EP »

toki180Ep
(Brainfeeder)
17/05/2011
Dubstep/electronica

Détrompez-vous, le nuage de créativité qui stagne au dessus de Los Angeles ne contamine pas que le gène masculin. Jennifer Lee est effectivement l’une des dignes représentantes de cette Beat Scene, et ce nouvel EP est appelé à la barre pour en témoigner. « Creature Dreams » doit son nom au caractère noctambule de la jeune productrice, qui préfère travailler la nuit en se laissant guider par son esprit. Cette imagination – alors inconsciemment décuplée – donne naissance à des productions en phase avec son temps, entre dubstep et electronica.Ainsi, le doux « Little Pleasures » se laisse enrober par une épaisse couche de coton, procurant l’envie machinale de s’affaler dans un canapé pour apprécier à sa juste valeur la voix de Gavin Turek. Ce featuring porte également ses fruits sur « Darkest (Dim) », profonde ballade lounge à la mélancolie contagieuse. Entre dubstep éthéré et influences techno old school période R&S, « Bright Shadows » fait tranquillement travailler les cervicales, au même titre que « Stigmatizing Sex » et sa guitare sèche qui cherche son chemin dans ces mélodies crémeuses. Celle qui a signé des remixes clairvoyants pour Andreya Triana, Take ou Daedelus, travaille enfin pour elle et rend service à la musique électronique avec ces sept titres faciles à écouter et à apprécier, à l’image des fourmillements abstracts de « Moving Forward », et du plus sombre « Day Job »  qui aurait pu servir de support instrumental au Massive Attack de la bonne époque…

En écoute

Disponible sur
itunes15

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire