Toboggan – « Still Gleams On Hummocks »

Toboggan – « Still Gleams On Hummocks »

Still Gleams On Hummocks[Album]
01/01/2005
(Gentlemen/Acropole)

« Picket Fences », le premier album des lausannois de Toboggan, on s’en souvient encore. A cette époque apparu de nulle part, le groupe avait bluffé son petit monde, John Peel en tête excusez du peu, avec un disque mélancolique et accessible qui, depuis, ne demandait qu’un successeur. C’est chose faite avec ce « Still Gleams On Hummocks » qui reprend à peu de choses près la même recette, tandis que la Suisse a assurément trouvé SON porte drapeau post rock. Toboggan gagne cette fois en cohérence sur l’intégralité du disque mais, effet de surprise passé ou non, on se heurte à un tantinet plus de difficultés pour entrer dans l’ambiance. Ce nouvel opus manque peut être de fraîcheur, certains diront qu’il est la version froissée du précédent. Pourtant, la richesse d’instrumentation, ce contraste entre fragilité apparente et énergie sous jacente, l’efficacité des mélodies comme celle du chant, répondent une nouvelle fois présents. « Still Gleams On Hummocks » est donc de ces albums pudiques et réservés qui ne se dévoilent qu’au fur et à mesure où on s’intéresse à lui. L’auditeur hésitera donc entre deux catégories: celle de ceux qui ont le pistolet chargé et qui fustigeront les suisses par à priori, et celle de ceux qui creusent. Et croyez moi ou non, le butin est bien enfoui mais bel et bien là, sous vos pieds. Toboggan confirme donc le bien qu’on pouvait penser de lui, même si on l’imaginait le faire avec plus de facilité, et n’a certainement pas dit son dernier mot.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon

No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.