Toboggan – « Picket Fences »

Picket Fences[Album]
01/11/2001
(Gentlemen/United Music Company)

Formé par deux demoiselles en 1996, Toboggan a fait son petit bonhomme de chemin de tournées européennes en ouvertures pour des artistes tels que Black Heart Procession, Unweid Sailor ou Shannon Wright. C’est donc en 2001 que le trio lausannois sort ce premier album teinté résolument post-rock et de toute beauté

Dés le début de cet opus, nous sommes marqués par la grande musicalité qui se dégage de chacune des compositions de ce « Picket Fences ». La pièce dans laquelle vous écouterez « Halogen » s’emplira de belles parties de guitares accessibles, paradoxalement étranges et torturées. Les mélodies ont ici la part belle, le groupe prend le temps de les faire évoluer et enchaîne les parties de manière très convaincante. Les accalmies et arpèges de guitare laissent la place à d’intenses envolées électriques annoncées par des rythmiques et lignes de basse complexes. Ce n’est que lors de « Plume » que le chant fait son apparition et vient donner un intérêt supplémentaire à tous les bons à prioris gagnés dés le premier morceau. On y sent quelques influences jazz dans les guitares, on se laisse bercer par son approche lancinante qui ne sera pas inconnue pour tous les adeptes de groupes tels que Purr ou Prohibition même si, nous avons ici droit à une bien meilleure prestation. Plus tard, nous ne pourrons résister à « Tinkabodi » ou « My Neighbourhood », illustrations parfaites du potentiel mélancolique du combo qui évite ainsi tous travers faciles en le mêlant habilement avec la complexité de ses structures mise en avant par une régulière absence de chant qui ne porte jamais préjudice à la très bonne impression générale qui se dégage de ce long format

Si nous pouvions parfois être assez hermétiques à cette scène post rock qui a souvent tendance à faire ressortir son côté élitiste dans sa musique, Toboggan nous fait revenir sur nos jugements hâtifs et nous prouve que la complexité peut être redoutablement efficace lorsqu’elle est bien présentée. Toboggan pratique un rock touchant et bourré d’émotion dont il est difficile de sortir indemne. Les adeptes de pop comme les faux messies de l’intelligentsia musicale doivent impérativement s’arrêter sur ce « Picket Fences » qui leur retournera l’esprit. Incontournable, recommandé, indispensable..

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire