Time Spent Driving – « Just Enough Bright »

Just Enough Bright[Album]
01/09/2002
(Sessions/Import)

Il y a des points essentiels qui ne trompent pas. A vrai dire, si nous n’avions pas appris que Jay Robbins était aux manettes de ce premier album de Time Spent Driving, il y a fort à parier que jamais nous ne nous serions arrêtés dessus. Mais voilà, en inconditionnel de l’oreille du maître, nous ne sommes pas déçus

Time Sent Driving évolue à peu près dans le même registre que Blueline Medic, c’est à dire dans une lignée très rock popisant et émotionnel. Le groupe détient un réel talent à laisser ses compositions évoluer naturellement, à ne pas se précipiter. Tout cela pour un résultat persuasif, incroyablement mature qui vous laisse régulièrement quelques poils hérissés à la fin de certains morceaux. Rien de très original certes dans ce « Just Enough Bright » mais seulement une dizaine de titres plus qu’agréables à l’écoute et jamais d’ennui. Après tout, c’est le minimum demandé pour un bon disque de rock. « Angel & I » ouvre le bal avec ses guitares intenses nous emmenant jusqu’à ce refrain à la voix juste et précise. Plus tard, « Rain On Sundays » et « The Reason I Stay » nous offrent à nouveau une bonne dose d’intensité et de mélodies à vous scotcher le smile pour tout un été pourri, « Your Abrasion » nous fait décoller et nous scotche avec ses changements de rythmes et ses contrastes et l’énergie de « Sleep & Matchbooks » nous donne assez de force pour arriver au terme de ce « Just Enough Bright » plus que plaisant et prometteur

La scène regorge de nouveaux talents dans la veine de ces californiens qui ne se contentent pas uniquement de l’attrait des kids mais oeuvrent véritablement pour que le rock reste à jamais une musique forte en émotion..

Ecoutez un extrait sur le site du groupe

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire