Thursday – « Common Existence »

Common Existence[Album]
16/02/2009
(Epitaph/Pias)

Comme beaucoup avant lui, Thursday a quitté le monde des labels indépendants pour une major. Et comme beaucoup avant lui, il s’est cassé les dents. Le solide Epitaph a alors repêché le sextet de justesse pour lui offrir la sérénité indispensable à la sortie de « Common Existence », un nouvel et cinquième album produit par Dave Fridmann, et attendu comme le messie. Avec lui, son lot d’interrogations sur l’orientation prise cette fois par Thursday, connu pour ses explorations musicales, sa passionnante manie de brouiller les pistes tout en prenant soin de ne jamais affecter cette forte identité, encore facilement palpable ici. Ce qui ne signifie pas pour autant que, en 2009 et après près d’un an de travail, le groupe ait pris des risques démesurés. En revanche, « Common Existence » transpire définitivement la maturité, la réflexion et la conscience de ses géniteurs, résume les diverses évolutions musicales constatées successivement par le passé, et endosse à lui seul ce son particulier dont il s’est fait maître. Malgré quelques nets accents indie rock et new wave ici ou là (« Time’s Arrow », « Love Has Led Us Astray », « Beyond The Visible Spectrum »), Thursday ne surprendra donc pas énormément son fidèle public, même s’il dépose au passage quelques uns des meilleurs titres de sa discographie: le single « Rescuscitation Of a Dead Man », « As He Climbed The Dark Mountain » déjà croisé sur son récent split avec les Japonais de Envy, ou « Friends In The Armed Forces » inspiré par un de leurs potes envoyé en Irak et appuyé par la contribution de Walter Schriefels (Quicksand, Rival Schools). Sans compter quelques déploiements de force (« Last Call », « Unintended Long Term Effects », l’imparable final « You Were The Cancer ») particulièrement appréciés des fans de longue date. Toujours totalement hors tendance, trop inspiré pour n’être qu’un simple groupe de hardcore, trop cérébral pour ne s’adresser qu’aux kids, Thursday ressort avec « Common Existence » toute l’énergie et les idées qu’il avait secrètement emmagasiné sous ses semelles. Et Dieu sait s’il y en avait..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire