Thomas Howard Memorial – « Ep »

thm180Ep
(Upton Park)
10/10/2011
Pop

On pense trop souvent que les rockeurs sont des êtres de pierre alors que les exemples ne manquent pas pour prouver que beaucoup d’entre eux ont une immense sensibilité pop. Cela se vérifie encore avec Thomas Howard Memorial dont les deux membres fondateurs officient également en tant que bassiste et batteur chez The Craftmen Club, entité garage bretonne avec déjà deux albums à son actif. Non contents de s’en aller visiter des recoins musicaux plus paisibles encore inexplorés via leur projet principal, ils y ajoutent une part de complication en changeant d’instruments, passant tous deux à la guitare pour mieux confier à d’autres leurs jouets d’origine. De là, ils s’adonnent pleinement à une pop délicate et inspirée, aux arrangements riches et aux mélodies usant généreusement de tous leurs charmes, comme s’ils s’amusaient à débarasser le post rock de sa complexité pour n’en garder que la beauté (« A Game With God », « Nobody Knows »). Pas assez prétentieux pour s’émanciper des influences des grands pontes du genre dont on le rapproche régulièrement (Great Lake Swimmer, Mogwai, Archive, Radiohead…), le Thomas Howard Memorial ne souffre pour autant d’aucun complexe, et déroule spontanément ses compositions classieuses comme si elles étaient totalement libérées d’une quelconque pression, comme si finalement cette récréation ne comptait pour rien d’autre que pour varier les plaisirs (« Last Train »). A tel point que, parfois proche des poncifs de la pop, le quatuor semble lui-même s’installer dans sa propre vitesse de croisière, oubliant d’offrir à sa musique quelques sursauts nécéssaires pour conserver l’attention (« Song for Lisa »). Mais, toujours, ce qui pourrait pousser jusqu’à la faute fatale se voit constamment contrebalancé par la beauté des mélodies simples qui portent cet Ep de bout en bout. La preuve que feeling et talent font ici bon ménage et ne demandent qu’à être officialisés tout au long d’un premier album.

En écoute


À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire