The Weakerthans – « Reconstruction Site »

Reconstruction Site[Album]
26/08/2003
(Burning Heart/Pias)

Il en aura coulé de l’eau sous les ponts depuis le quasi parfait « Left & Leaving ». The Weakerthans reviennent donc gonflés à bloc avec un nouvel album, « Reconstruction Site », et un nouveau label (Epitaph/Burning Heart) qui a flairé le bon filon et qui voit certainement en eux une occasion supplémentaire de ne pas proposer uniquement du punk à roulette pour kids boutonneux… Car les canadiens jouent véritablement dans la cour des grands, alliant compositions efficaces et textes profondément bien écrits

Alors que nous avons encore en tête les refrains accrocheurs du précédent opus, on aurait pu s’attendre ici à une suite logique. Sauf que John et sa bande sont de véritables musiciens qui ne supporteraient pas de proposer deux fois la même chose. Ainsi, « Reconstruction Site » calme le jeu, s’éloigne des influences adolescentes et s’avère être un très bon et très mature album de rock. Pour preuve, le groupe joue habilement avec sa diversité sans jamais remettre en cause l’homogénéité de cet album. Ainsi, on entre dans le vif du sujet avec un « (Manifest) » aux allures de marche écossaise suivi de quelques perles rock (« The Reasons », « Plea From A Cat Named Virtute », « Our Retired Explorer », « Uncorrected Proofs »), de ballades électriques (« Reconstruction Site », « Psalm For The Elks Lodge Last Call » sur lesquels le quatuor semble des plus à l’aise), voire même de quelques titres tapissés de riffs un tantinet folk-country (« Time’s Arrow », « A New Name For Everything ») synonymes de nouveautés pour tous ceux dont la musique de The Weakerthans est familière

Ajoutez à cela un bon sens de la composition, un talent d’écriture trop rare au sein de cette scène, et vous obtenez un album sur lequel faire l’impasse serait une erreur. Dans leur nouvelle maison, The Weakerthans auront un peu plus de lumière et après tout, c’est bien tout ce qui leur manquait pour définitivement s’imposer. Un futur pilier de votre discothèque..

Ecoutez un extrait sur le site Epitaph

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire