The Weakerthans – « Left And Leaving »

Left And Leaving[Album]
01/01/2001
(Sub City/Tripsichord)

Constamment impatient d’entendre du nouveau de chez Propagandhi, je commencais à désespérer en pensant ne plus jamais avoir de nouvelles de ces furieux punks engagés. Gachi? Perte de temps? Que dalle! Car si certains ont passé leur temps à monter un label qui prend de plus en plus d’ampleur (G7 Welcoming Commitee), d’autres comme John (bassiste-chanteur) montent d’autres projets tels The Weakerthans. Cette fois à la guitare. il met au monde un formidable album de pop que l’on appelle college-rock de l’autre côté de l’Atlantique. Ce « Left and Leaving » commence par un « Everything Must Go » superbe et minimaliste que l’on avait pu découvrir sur la compilation Bad Taste 3, suivi par « Aside » et « Watermark » qui n’a rien à envier à Samiam ou aux Get Up Kids. Car avec ces canadiens, on passe d’une pop grand public (« Without Mythologies ») à un bijou de punk mélodique en passant par un émo rock appuyé (« This la A Fire Door.. », « Exiles Among You ») sans s’en apercevoir tant le combo réussit à nous captiver. Le premier album annoncait la couleur mais ne parvenait pas à scotcher tous les irréductibles du style; alors que ce « Left And Leaving » met tout le monde d’accord. A la limite de la perfection aux niveaux mélodies et intensités musicales, original avec ce chant juste et « nez-pincé », les Weakerthans s’imposent désormais comme un éternel groupe de chevet, aussi bénéfique et efficace au coucher comme au réveil. Boite à musique pour les plus jeunes ou thérapie pour adolescents, ce disque vient à point pour tous les accrocs des mélodies acoustiques ou électriques. C’est du rock, du bon rock qui fait chialler et sourire bêtement à la fois. Voyez le tableau! Weakerthans, ou quand la musique porte votre âme à nu.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire