The War On Drugs – ‘Lost In The Dream’

Album / Secretly Canadian / 18.03.2014
Rock des grands espaces

Un an après Kurt Vile, c’est au tour de son ex-acolyte Adam Granduciel de servir un album pour nos trajets d’été. Le lancement du single ‘Red Eyes’ au mois de décembre a largement contribué à créer l’attente chez l’audience de plus en plus large des War on Drugs. Il faut dire que ce titre peut très largement concourir au rang des hymnes de l’année. Il justifie en tout cas la sortie de cet album à lui tout seul. Tube aux tonalités shoegaze, évidemment influencé Americana, Granduciel tire toute la quintessence de ses arrangements et signe là l’un des meilleurs morceaux de toute sa discographie.

Deux batteurs et trois ans séparent cet album de ‘Slave Ambient’. Pas grand chose n’a changé si ce n’est que l’ensemble est désormais plus homogène qu’auparavant. Cette cohérence s’explique sans doute par la mise à contribution des autres musiciens durant l’enregistrement (Granduciel avait jusqu’ici l’habitude de jouer la plupart des instruments). D’une manière générale, la musique des War on Drugs évoque forcément les road-trips et les paysages à perte de vue. ‘Lost In The Dream’ ne fait pas exception, comme l’attestent les neuf minutes de son introduction ‘Under The Pressure’.

Sans grande subtilité, The War on Drugs alterne les tubes (‘An Ocean in Between the Waves’, ‘Burning’) et les ballades. Ces dernières souffrent peut-être d’une production trop brumeuse. Ainsi, si la passion des claviers perdure, les sonorités 80’s sont légion, une tendance déjà entrevue sur ‘Slave Ambient’. Mais en dépit de ces quelques moments poussifs, ‘Lost In The Dream’ est d’une efficacité redoutable. Pour la première fois, les similitudes avec Kurt Vile s’estompent et l’album restera sans aucun doute comme l’un des classiques du groupe.

‘Red Eyes’, ‘Under The Pressure’, ‘An Ocean In Between The Waves’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire