The Walkmen – « Heaven »

walk180Album
(Bella Union)
01/06/2012
Pop

Fraichement programmé au Pitchfork Festival en novembre à Paris, The Walkmen offrent une deuxième raison de se réjouir avec l’arrivée de ce nouvel album, le septième. A l’heure actuelle, si les harmonies aux instincts voyageurs sont devenues une suite d’accords passe-partout dans la composition d’un morceau, lui assurant par la même occasion une indéniable universalité, d’autres artistes, plus créatifs et aussi libres qu’ils le revendiquent, s’avèrent toujours capables d’insuffler un sentiment d’intimité avec l’auditeur dans tout ce macrocosme musical. Déjà en 2000, le quintet new-yorkais faisait figure de sérieux concurrent aux Strokes avant de prendre des directions différentes à chaque album, jusqu’au chef-d’œuvre « You & Me » en 2008. « Heaven » signe ainsi le retour vers une pop épurée, ensoleillée et accueillante, mais loin du formatage des plages touristiques.

Entre orchestrations sobres et cavalcades euphorisantes, The Walkmen savent varier les plaisirs: il y a des chansons qui ondulent, d’autres qui percutent; certaines réchauffent l’âme et le cœur pendant que d’autres font couler les larmes et trembler le corps. Autant de sommets mélodiques où le crooning nonchalant et romantique d’Hamilton Leithauser surplombe un album définitivement hanté par un dandysme décoiffé et décoiffant, doucement vintage. Avec une évidente aisance linguistique, ils lancent, comme pour mieux justifier leurs nouvelles compositions: « Nous ne pouvons être battus« . On est d’accord, mais ça fait des années qu’on le dit.

En écoute

En écoute intégrale

itunes27

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire