The Unfinished Sympathy – « Avida Dollars »

unfin180Album
(Subterfuge)
03/2009
College rock

Depuis 2000 qu’il est sur la scène rock européenne, The Unfinished Sympathy n’a pas chômé, et s’est même offert un bon petit rythme de croisière qui le mène aujourd’hui à son cinquième album, le deuxième pour le compte du label Subterfuge. Trois ans après un « We Push You Pull » intéressant, le combo espagnol sort « Avida Dollars », un titre certainement choisi en réponse à ses détracteurs: tel était le nom donné à Salvador Dali par André Breton (d’ou l’anagramme) qui l’accusait de se corrompre pour mieux réussir outre Atlantique. Cette petite histoire évoquée, c’est surtout ces dix titres qui risquent de faire causer tant ils amorcent le virage le plus pop de The Unfinished Sympathy depuis son début de carrière. Mais pop ne veut pas forcément dire mièvre, même si « Avida Dollars » pourrait rapidement y glisser avec sa production un peu lisse et compacte qui sert des morceaux ultra mélodiques, aux multiples textures, tout en laissant plus que jamais la part belle aux guitares. D’ailleurs, le quatuor ne manque pas d’en subir les conséquences en goûtant aux deux tranchants: quelques titres trop gentillets et moins inspirés (« Dear Diamond », « You Are Wrong », « Avida Dollars ») viennent ainsi contrebalancer une poignée d’autres, totalement tubesques, capables de soulever n’importe quel campus universitaire américain à grands coups de refrains instantanés et indélébiles (« Continental Drift », « Homedrunk », « Give Up Dig Down », « Magic Harvest »). Avec un « Avida Dollars » aussi sympathique qu’inoffensif, The Unfinished Sympathy risque donc encore de déconcerter son plus fidèle public, et d’être confronté à quelques rasades de critiques qui ne l’ont jamais freiné jusqu’ici. De la bonne pop protéinée qui gonfle vite.


À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire