The Sweet Vandals – « s/t 93 »

s/t[Album]
03/09/2007
(Unique Rec/Differ Ant)

Quand on vous dit que la musique est un éternel recommencement… Et cela s’illustre de deux manières différentes: l’artiste choisit de revenir à des influences du passé en reprenant la recette à son compte de manière souvent décevante, ou montre un réel respect de ses ancêtres en allant jusqu’à retrouver le son de l’époque. Plutôt paradoxal dans une ère où le progrès technologique ne cesse de galoper et que de nouveaux outils apparaissent régulièrement pour améliorer tout ce qui ne l’a pas encore été. Ou pas assez. Mais en termes de soul/funk, adopter les sonorités d’aujourd’hui revient presque à dénaturer le genre, sauf si on affiche des intentions ultra-commerciales. Alors qu’on revenait sans cesse à quelques pièces maîtresses des années 70, sont apparues ces dernières années quelques artistes qui ont réadopté le vrai son. Nicole Willis et Sharon Jones sont de ceux-là. Il faudra désormais compter également sur les Espagnols de The Sweet Vandals qui, avec cet album, laissent transpirer une réelle passion pour la soul/funk, celle qui, à la différence des artistes précitées, laisse les cuivres au placard pour ne s’appuyer que sur une section rythmique, guitares, claviers et voix, histoire de sonner au plus près de ce que le groupe propose sur scène. Mis en boîte uniquement avec un enregistreur cassette, et des micros et amplis de l’époque (ceux qu’on retrouve notamment au studio Abbey Road…), ces douze titres sont réduits au strict minimum, se privent de la moindre fioriture et du moindre effet qui pourrait évincer la voix authentique et impeccable de Mayka Edjo, les riffs de guitare ou les accords d’orgue Hammond, et le son de batterie directement inspiré par celui de Bernhard Purdie, batteur de James Brown à qui le groupe rend hommage avec une reprise de « Papa’s Got A Brand New Bag ». À coup sur, le quintet va faire des émules auprès des nostalgiques des Golden Years, et ravira tous ceux tombés sous le charme des aussi convaincantes Nicole Willis et Sharon Jones. Passé quand tu nous tiens..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire