The Solution – « Will Not Be Televised »

Will Not Be Televised[Album]
28/01/2008
(Sound Pollution/Import)

1998, les Suédois de The Hellacopters sont en tournée mondiale et font étape pour la première fois à New York. Là, Nick Royale, son leader, rencontre celui chez qui il puise toute inspiration, celui qu’il considère comme le meilleur chanteur sur Terre alors qu’il ne l’écoute que sur un live pirate de piètre qualité. Lui, c’est Scott Morgan, frontman du Sonic RendezVous Band qu’il formait au début des années 70 avec Fred Smith, guitariste du grand MC5. De cette rencontre, naitront The Hydromatics qui sortiront un premier album en 1999, le seul auquel Nick Royale participera, puisque trop occupé par son projet phare. Pourtant, cette séparation avec Scott Morgan lui restera au travers de la gorge, et il attendra bien patiemment que leurs emplois du temps respectifs se croisent pour remettre sur pied un nouveau projet en sa compagnie. The Solution est né, et sort son premier album (« Communicate ») en 2004, un savoureux cocktail de soul et de garage

Nombreux sont alors ceux à ne pas trop croire en l’avenir de cette formation. Il faut dire que tout, du manque de temps de chacun jusqu’à leur éloignement géographique, laissait penser à un projet très éphémère, à une rencontre musicale furtive mise sur bande pour la postérité. C’était sans compter sur la motivation des deux hommes à remettre le couvert, chose faite cette année avec un « Will Not Be Televised » dans la suite logique de son prédécesseur, fidèle à la soul et au rhythm n’blues de la fin des années 60, et enregistré avec la même clique de musiciens, ceux que l’on rencontre aussi chez Diamond Dogs, Chrome Locust, ou Moneybrother

The Solution aligne donc une grosse dizaine de déflagrations groovies, réchauffées par des cuivres comme par des choeurs féminins, et lacérées par les guitares, celles qui rendent finalement évident le pont entre la musique noire et le rock n’roll. Car c’est entre ces deux styles musicaux que le groupe navigue, préférant ici faire concurrence à Sharon Jones & The Dap Kings ou Nicole Willis (« Can’t Stop Looking For My Baby »), et là s’aventurer dans un registre plus énergique (« Pickin Wild Mountain Berries », « Somebody ») qui, s’il l’était encore un peu plus, nous mènerait droit au rock suédois. D’autant plus qu’il existe clairement quelques similitudes en termes de mélodies notamment, celles là qui, baignées dans une riche orchestration et portées par des refrains indélébiles, rendent une poignée de titres incontournables (« You Never Liked Me Somehow », l’excellent « You Gotta Come Down », « You Got What You Wanted »). The Solution parvient donc encore brillamment à faire le trait d’union entre deux musiques que finalement tout rassemble, et à retranscrire le son de l’époque. Un must have pour les aficionados du genre..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire