The Slickers – « Break Through »

Break Through[Album]
22/05/2007
(Makasound/Pias)

Fidèle à sa volonté de ressortir des studios délabrés de Kingston des albums « maka » (qui signifie piquant, épineux en patois jamaïcain), le label Makasound prêche depuis plusieurs années déjà pour la survie du roots and culture de la glorieuse époque. Après avoir rendu l’honneur qu’ils méritent à de grands noms du genre, en rééditant entre autres le fameux « Rocking Vibration » de Linval Thompson, le magistral « Africa Shall Stretch For Her Hand » des Mighty Three’s ou le premier album de Winston Mc Anuff « Pick Hits To Click », le label parisien semble avoir réalisé encore une fois un coup de génie… Il nous offre en cette fin de printemps une réédition assez exceptionnelle et inattendue, celle d’un album totalement inédit des Slickers..

Peu connu dans nos contrées, le trio vocal jamaïcain connut l’apogée de sa carrière au début des années 70, en signant « Johnny Too Bad », hymne du film jamaïcain culte « The Harder They Come ». Dans ce film de Perry Henzell, sorti en 1972, Jimmy Cliff incarne un jeune musicien aux espoirs déchus, finalement contraint à devenir un vrai rude-boy pour s’en sortir dans la jungle kingstonnienne… Avec leur tube au sein de la B.O. de ce chef d’oeuvre old school, The Slickers marquèrent une page de l’histoire du reggae, mais leur notoriété s’arrêta malheureusement à peu près là..

Ils auraient pourtant mérité bien mieux… Donc autant vous dire que la réédition de ce « Break Through », enregistré entre le mythique studio Black Ark de Lee Perry et le Harry J Studio entre 1974 et 1976, est une très belle surprise pour tous les roots addicts… Entièrement produit par Clive Hunt, l’album devait être composé à l’origine de treize titres, mais les Slickers ne chantent que sur dix d’entre eux (Makasound a néanmoins bien pris soin de joindre à ces dix titres les trois riddims vierges restants). C’est quoiqu’il en soit un vrai plaisir de s’adonner à cette écoute… Du vrai « roots rockers » comme on aime, tantôt bondissant dans les terribles « Arise » et « Every Wolf », ou plus lourd et posé dans l’excellent « Give Us A Break » ou le rootsissime « People In The Neighbourood ». Les voix chaudes, bluesy et un brin écorchées du trio sont à la fois mélodieuses et incisives, comme le reflète si bien le titre « Marcus », ou le très novateur « Run Come »

Se rapprochant des grands Gladiators et Mighty Diamonds tout en développant une identité vocale bien à eux, The Slickers transmettent une énergie résolument digne du son « Black Ark », qui ne pourra qu’enchanter les puristes du genre… Il est toujours surprenant de constater à quel point un album enregistré il y a plus de trente ans peut encore dégager une fraîcheur exceptionnelle aujourd’hui… C’est là incontestablement la grande réussite du label Makasound: engager une véritable chasse au trésor pour faire renaître des bandes oubliées tout simplement géniales. Et autant dire que sur ce coup-là, le label a fait fort, car ce « Break Through » fait vraiment mal et on ne peut que l’ériger d’office en référence indispensable.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire