The Slackers – « Peculiar »

Peculiar[Album]
20/02/2006
(Hellcat/Pias)

L’overdose ska s’étant soignée avec l’essoufflement du mouvement ska punk, ne reste plus aujourd’hui que les meilleurs et les plus persévérants. Les new yorkais des Slackers font sans aucun doute partie de ces deux catégories et squattent, depuis l’abandon de Hepcat et des Toasters, le haut du pavé de cette musique intemporelle. Après un « Close My Eyes » marqué par les évènements du 11 septembre, on avait seulement eu droit à quelques obscurs lives et albums dub pour alimenter cette belle affection que l’on porte au sextet. Si pas mal de productions de ce genre passent désormais complètement inaperçues du fait qu’elles n’apportent strictement rien, celles des Slackers sont toujours un évènement tant le grand nombre d’influences de chacun des musiciens sème le trouble dans nos attentes et promet une part d’imprévisibilité toujours appréciable de nos jours

« Peculiar » est donc le titre du dernier-né. Enregistrés entre la Hollande, au Ernesto’s plus exactement (théâtre de leur live officiel sorti il y a quelques années), et le studio new yorkais de King Django, ces treize nouveaux morceaux restent on ne peut plus fidèles à la marque de fabrique du groupe. La régularité du sextet n’est pourtant pas une surprise pour qui suit sa carrière depuis ses débuts sur Moon Records. Pourtant, impossible de rester insensible à cette qualité presque insolente. Et ce, que le groupe, emmené par le chant de Vic Ruggiero et la section cuivre composée de Pine et Hillyard, balance un rocksteady parfait, véritable invitation à la danse (« 86 The Mayo », « Capo »), un ska énergique (« Peculiar », l’excellent « Keep It Simple »), un groove reggae (« Propaganda » et International War Criminal », deux titres les plus engagés du disque) parfois même acoustique (« I’d Rather Die Happy »), ou qu’il sorte, comme habituellement, des sentiers battus avec une recette qui n’appartient qu’à lui (« Set The Girl Free », « What Went Wrong »)

Ruggiero, Hillyard et Compagnie donnent donc une nouvelle fois une sévère leçon musicale. « Peculiar », doté d’une qualité impressionnante et d’une diversité qui l’est tout autant, confirme les Slackers au plus haut niveau. Rares sont les groupes aussi constants après quelques années de carrière. Les new yorkais, définitivement matures dans le fond et la forme, transpirent une sérénité, une aisance et une liberté de création qui fait un bien fou à entendre. Les publics de tout horizon ne s’y sont pas trompés. Ne manque plus que vous..

En écoute86 The Mayo

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire