The Secret Machines – « Secret Machines »

Secret Machines[Album]
19/01/2009
(V2/ Cooperative Music/Naive)

Depuis qu’ils ont sorti « Ten Silver Drops » en 2006, beaucoup de choses ont changé chez les Secret Machines. Le label d’abord, le groupe n’appartenant plus à la sphère Warner mais V2/Coopérative Music, mais aussi le line up, puisque Ben Curtis, chanteur et guitariste originel, s’en est allé se consacrer à son projet School Of Seven Bells, remplacé illico par Phil Karnats des ex Tripping Daisy. Et la musique dans tout cela? Alors qu’on pouvait logiquement s’attendre à une mini révolution, le combo n’aura que peu vacillé face à tant d’évènements. Une bonne nouvelle pour les fans, presque une déception pour ceux qui espéraient que le groupe prenne ses distances avec son rock inoffensif et taillé pour les stades, piochant autant dans le glam de Bowie que dans le psyché de Led Zeppelin. Car, si elle ne se fera pas forcément d’amis, la musique de Secret Machines n’aura pour autant jamais de redoutables ennemis. La faute a un répertoire passe-partout, grand public, et majoritairement fade, laissant malgré tout derrière lui quelques rejouissances, quelques titres dont les mélodies font mouche. C’est le cas de « Atomic Heels », plus encore de « Last Believer, Drop Dead » et « Now You’re Gone », véritables bouées en plein naufrage. Car ce nouvel album éponyme, beaucoup trop édulcoré pour durer (la faute à la guitare de Karnats), aligne également d’effroyables loupés, comme ce « I Never Thought To Ask » aux arrangements totalement has been, ou le prétentieux final « The Fire Is Waiting » composé à trop écouter Pink Floyd. Et rien qui ne s’explique par l’absence de Curtis, le groupe s’étant déjà empêtré auparavant, mais de manière plus énergique, dans ce genre de guimauve

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire