The Procussions – « Up All Night »

Up All Night[Album]
15/12/2007
(Miclife/Import)

L’histoire nous apprend parfois qu’il n’est pas forcément nécessaire de bénéficier de plusieurs centaines de milliers de dollars, ou de sessions studio longues d’un mois ou deux, pour mettre au monde un très bon disque de hip hop. Preuve en est avec ce « Up All Night » de The Procussions, sorti en 2004 au Japon et fraîchement réédité. En effet, les aficionados d’un rap instrumental peinant souvent à trouver un rival aux mythiques The Roots pourraient bien trouver ici de quoi alimenter leur exigeante discothèque. Même si le tout a été mis secrètement en boîte le temps d’une nuit, entre 22h et 6h plus exactement, lors d’une session studio du groupe sous la houlette de J.Skills (The Sound Providers). Et, histoire de marier originalité et performance, ces quinze titres inédits (à l’exception de « Freedom », « Divine Intervention Remix Inst », et « Introducing… (What’s Your Name?) – My Name Is Shin Ski Remix », tous sortis sur d’obscurs maxis) ont tous été enregistrés en formation instrumentale, à l’aide d’une batterie, d’un Fender Rhodes et de quelques micros. Comme si vous étiez finalement bien installé dans le canapé en cuir du studio, fumant vos clopes en écoutant du bon hip hop, bien conscient d’assister à quelque chose qui fasse baver les potes. Et pour cause, si The Procussions ont toujours prouvé un talent sans borne, qu’ils étaient capables de ne pas seulement se cantonner à leur style de prédilection, « Up All Night » en est l’exact reflet en étalant sur quasiment une heure un concept incitant le jazz et le hip hop à se serrer fort dans les bras. Le responsable de tout cela? Certainement Stro The 89th Key qui, inspiré et bien installé derrière la batterie et le Rhodes (les irréprochables instrumentaux « Insert Rhyme Here », « Second Wind », « The Stay Awake Samba », et « J.Skills Never Sleeps »), donne toute la couleur de ce disque, quand il ne va pas jusqu’à se créditer totalement sur certains titres en poussant le vice jusque derrière le micro, quand Mr.J.Medeiros (efficace sur « Mr.J Warm Up » et « Life Of Brian ») ou Resonant (« The Cereal Chronicles ») s’octroient une pause (« Welcome », « Good Morning Colorado »). Mais « Up All Night », smooth à souhait, reste un disque qui s’adresse à un public déjà particulièrement ouvert au jazz; celui qui, les dimanches pluvieux, aime se délecter d’un hip hop habité d’une certaine finesse, plutôt que celui se rapprochant des grosses productions mainstream américaines. Si tel est votre cas, vous avez trouvé un nouveau remède de grand mère contre la gueule de bois…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire