The Phenomenal Handclap Band – « Form & Control »

phb180Album
(Tummy Touch)
30/01/2012
Chic party from Brooklyn

Porté par un capital sympathie qu’ils avaient brillamment gonflé il y a un peu plus de deux ans avec leur premier album éponyme, les new yorkais de The Phenomenal Handclap Band reviennent offrir un nouvel instantané de ce dont un collectif issu d’un des berceaux les plus actifs de la musique actuelle est capable aujourd’hui. Conjugaison de multiples influences, le registre de cette joyeuse troupe ne démord pas de cet esprit à la fois avant gardiste et dansant qui était déjà le sien, savant mélange qui lui épargne cette fois encore de se faire trop cérébral pour l’auditeur lambda. Du coup, tout au long de ce « Form & Control » aux reflets volontairement encyclopédiques, le disco, la soul punk et la pop psyché sont toujours maitres à bord, mais s’entichent pour cet opus d’accents prog pop, new wave et dance. C’est toute la nouveauté de ce cru 2012 qui, plutôt que d’en tirer une originalité à toute épreuve, noie malheureusement un peu trop le poisson, voile cette douzaine de titres d’une production trop soignée pour venir concurrencer l’authenticité d’un DFA. Si la confirmation n’est pas au rendez vous, ça ne veut pas dire pour autant que The Phenomenal Handclap Band loupe le coche, juste que sa large palette d’action comme le grand talent de ses musiciens finissent de rendre ce nouvel opus trop lisse et plat pour soulever les foules. Ultime preuve de cette petite déception, un réel manque de « tubes » dans lequel certains verront pourtant – à raison – le signe d’une solide cohérence. Certes, il y a bien « The Right One » ou « The Unknown Faces At Father James Park », assez sympathiques et frais pour faire bonne figure, mais tous trop propres, fragiles et gentillets, pour pousser ce « Form & Control » au-delà de l’hiver, aussi doux soit-il.

Disponible sur
itunes30

À lire ou écouter également:

,

2 réponses à The Phenomenal Handclap Band – « Form & Control »

  1. Benoit 27 janvier 2012 à 22 h 52 min #

    très décevant par rapport au premier album très concluant qui promettait beaucoup. Dommage.

  2. tweek 29 janvier 2012 à 20 h 31 min #

    D’accord avec Benoît. Relativement plat 🙁

Laisser un commentaire