The Others – « Past Futuristic »

Past Futuristic[Album]
04/04/2006
(Under Cover/Naive)

Comme beaucoup d’acteurs intègres de la scène hip hop, le trio de Caroline du Nord, The Others, est bien décidé avec ce second album à redorer les racines du genre. On tient sûrement donc là la signification du titre de ce « Past Futuristic ». Utopique? Pas tant que ça, car à l’instar de Strange Fruit Project et autres groupes fidèles aux basics du hip hop, Johnny Madwreck (MC/producteur), Mr Mattic (MC), et DR (DJ/producteur) accouchent d’un album qui fait du bien à l’heure ou le crunk et le hyphy tentent de s’imposer comme le renouveau du hip hop. Pourquoi pas? Mais là ou tous ces opportunistes se condamnent à l’éphémère, The Others pourraient bien être de ceux qu’on écoutera encore dans quelques années

C’est en tout cas ce que laisse penser cet opus ultra-efficace, accessible mais pourtant incroyablement travaillé. En effet, le trio semble n’avoir laissé aucun détail au hasard, optant pour des versions agréablement riches, ou les éléments de cuivres, cordes et vents nous forcent à revoir notre copie, nous qui croyions qu’ils débouchaient systématiquement sur des stéréotypes classiques. Classique, « Past Futuristic » l’est sans aucun doute mais ne tombe jamais dans les clichés. Et les impatients n’auront pas à attendre longtemps

Dés le « Who We Be? » d’ouverture emmené par quelques cuivres bien amenés, The Others laissent entrevoir des influences jazzies, s’offrant même le luxe d’inverser la tendance en plein milieu avec un break au célèbre sample tiré de la discographie de Paul Simon (« 50 Ways To Leave Your Lover »). Plus tard, quelques sonorités old school (« Ready »), d’autres plus nu soul (« Reflect »), et quelques interludes distrayantes (les chants de cathédrale de « Burn Out » ou la reprise en espagnole du « Gare Au Gorille » de Brassens sur « Survival Got Me Buggin »), viendront accentuer cette impression d’album impeccablement maîtrisé, laissant sur son passage quelques titres incontournables comme « It’s About Time » aux cordes mélancoliques, « Flippin Rhymes (feat Supastition) » et sa flûte enchanteresse, « Wreck Is The Concept » rappelant l’approche de 9th Wonder, « Wood Shed » celle de Jurassic 5, « Burn Out » et sa version plus épurée, ou le remix de « Come On » par Madwreck encore plus puissant que son original

Inspirés musicalement, The Others n’en reste pas moins de bons MCs. Sans pourtant défrayer la chronique, ils se complètent, soulignent une envie, et une énergie communicative invitant l’auditeur à entrer dans la dynamique du trio tout entier. Testez par exemple l’excellent « Amazing » pour en être convaincu. Malgré leur jeune âge, les trois de The Others ont bien compris qu’il ne fallait parfois pas plus qu’une belle simplicité, un respect des recettes classiques mais toujours pleines d’effets, un poil de fraîcheur histoire de ne pas faire tourner le hip hop en rond, pour marquer les esprits et faire d’eux une des entités du genre qu’il faudra immanquablement suivre de près dans les années à venir

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire