The One AM Radio – « This Too Will Pass »

This Too Will Pass[Album]
20/02/2007
(Dangerbird/Import)

C’est en 1999 que Hrishikesh Hirway a mis sur pied The One AM Radio, une entité qui, malgré les contributions irrégulières d’une poignée de musiciens, prendra plus ou moins des allures de projet solo jusqu’à ce qu’il rencontre la violoniste Jane Yakowitz avec qui il s’entendra immédiatement, autant d’un point de vue personnel que musical. De là, naîtront deux albums, rapidement suivi d’un disque de remixes, chronologiquement sortis sur Trouble Unlimited, Level Plane puis Dangerbird Records sur lequel apparaît le dernier-né du duo. « This Too Will Pass » est donc le troisième album de The One AM Radio qui, bien que quelques années soient passées, porte toujours aussi bien son nom, son répertoire continuant brillamment de sonner à la fois sombre et rêveur. Et ce, même si les instruments prennent désormais un peu plus le pas sur les arrangements électroniques, et que le tout sonne légèrement plus rock. Ainsi, Hirway et Yakowitz font un pas vers de talentueux songwritters et s’éloignent en même temps des formations electro pop mielleuses, souvent condamnées au même sort. Mais, vous imaginez bien qu’on n’arrive pas à un résultat aussi bien produit (je n’ai pas dit surproduit!) sans l’apport de talents extérieurs. D’autres petites mains se sont donc penchées sur ce « This Too Will Pass », mais Hirway, en bon producteur maison qu’il est, n’a jamais altéré cette ambiance légère, aérée, intime, et jamais trop rigide dans laquelle réside tout le charme de cet album. Ici, la voix est le chef d’orchestre et le reste n’intervient que pour la sublimer, comme le prouvent les enivrants « Lest I Forget », « You Can Still Run », et « The Echoing Airports ». À tout moment, ce disque prend donc des allures de flot mélancolique et scintillant qui rendra véritablement vos nuits plus belles que vos jours..

En écoute

1. In The Time We've Got     

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire