The Melvins Lite – « Freak Puke »

mel180Album
(Ipecac)
05/06/2012

Lire le qualificatif « Lite » à côté du nom Melvins est une des surprises les plus savoureuses de l’année. En effet, depuis l’intégration de Jarred Warren et Coady Willis à son line up, le groupe n’a cessé de subir les foudres des fanatiques de la première heure, en raison de disques parfois bien ratés depuis « Nude With Boots ». La nouvelle ravira donc les puritains: les Melvins sont, le temps d’un exercice de style, désormais resserrés en trio, sans le Big Business mais avec le Tomahawk et Mr. Bungle, Trevor Dunn. Hormis l’utilisation exclusive d’une contrebasse par ce dernier, ainsi que la reprise du « Let Me Roll It » de McCartney, la plupart des titres trouverait aisément leur place au sein des dix-sept albums que les dinosaures ont précédemment signé. De fait, « Freak Pulse » est incontestablement un bon disque, comprenant les habituelles fulgurances du groupe (« Baby, Won’t You Weird Me Out », « A Growing Disgust », « Leon vs The Revolution ») comme ses interminables plages arty (« Inner Ear Rupture »). Quoiqu’en disent les détracteurs de King Buzzo et sa bande, il faudra donc se réveiller tôt avant de pouvoir retrouver un tel alliage de facilité chez un groupe une fois que les Melvins boufferont les pissenlits par la racine. En intégrant Dunn, ils se rapprochent ici un peu plus des expérimentations passées avec Fantomas, au risque de forcément provoquer un ennui irréfutable de temps en temps. Rien de grave puisque, même quelque peu plombé, un disque des Melvins s’écoute aisément, chose dont peu d’autres formations peuvent se vanter.

itunes38

En écoute

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire