The Matches – « A Band In Hope »

A Band In Hope[Album]
17/03/2008
(Epitaph/Pias)

Prenez tous ces groupes de rock adulés par les collégiens et lycéens d’outre Atlantique, et tentez d’en trouver au moins un qui prenne autant de risques que The Matches. Tâche ardue tant ce combo quelque peu dévergondé continue d’arpenter des territoires encore inexplorés par le college rock, comme il le faisait il y a encore plus d’un an avec un « Decomposer » frôlant pour le coup un manque fatal de cohérence. On espérait alors qu’il continue sur sa lancée, tout en parvenant enfin à trouver un fil rouge à sa musique pour « A Band In Hope », un troisième album une nouvelle fois bien décousu. Difficile donc de ne pas accabler les californiens dans cette démarche pourtant couillue, à l’heure ou l’on reproche plutôt aux groupes de manquer d’originalité. Mais, il faut avouer que si on ne l’aborde pas morceau par morceau, il y a encore de quoi se perdre dans cet album, une nouvelle fois mis entre les mains d’autant de producteurs qu’il ne contient de titres. Dommage car The Matches montrent des facilités insolentes à pondre des tubes rock fédérateurs, sauvés de la masse par des arrangements peu communs: « AM Tilts », « Between Halloweens », « If I Were You », « Future Tense », « Yankee In a Chip Shop », « We Are One », la pop fraîche de « Wake The Sun », celle de « Point Me Toward The Morning » aux brefs accents electro. Malgré ces quelques bouées auxquelles se rattacher, « A Band In Hope » souffre encore incontestablement d’une large inspiration bien mal canalisée. C’est ce que tendent à laisser penser des écarts aussi ratés que fades (« To Build a Mountain », « From 24C »), ou simplement de très mauvais goût parfois (le hard FM de « Their City »). Plus têtes brûlées encore, The Matches vont jusqu’à haranguer les extrêmes de manière très inégale, via une ballade au piano indigeste qui finit par marcher sur les plates-bandes du Queen de Freddie Mercury (« Dartres Rising »), ou sur une autre plus réussie, entre guitare acoustique et cordes (« Clouds Crash »). Alternant le bon et le plus que moyen, « A Band In Hope » est donc à deux doigts de rendre l’auditeur verdâtre. A tel point qu’on finirait presque par se demander si The Matches ne cachent pas un manque de personnalité derrière une soi disant originalité, si mal maîtrisée. A éviter aux heures de digestion, ou à éviter tout court

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire