The Martha’s Vineyard Ferries – ‘Mass Grave’

Album / Africantape / 14.10.2013
Indie rock

Ce qui avait démarré comme un gag entre amis en 2010 et qui fut rapidement suivi d’un premier Ep (en écoute ici), prend aujourd’hui une tournure encore plus inattendue, à défaut d’être véritablement sérieuse. Parce qu’il ne faut pas leurrer: pour Bob Weston (Shellac, Mission Of Burma), Elisha Wiesner (Kahoots) et Chris Brokaw (Come, Codeine), The Martha’s Vineyard Ferries est plus une parenthèse de plaisir dans leurs carrières respectives que le projet d’une vie. C’est peut être d’ailleurs ce manque d’ambition – même involontaire – qui manque à ‘Mass Grave’, premier album de ce trio de choc venant plonger dans le revival 90 un label Africantape généralement habitué à marcher en dehors des sentiers battus. A vrai dire, la conjugaison de tous ces talents si attirants sur le papier peine à rejaillir sur la totalité de ce disque, trop flou à certains moments malgré quelques belles intentions (‘Ramon And Sage’). Seuls responsables, quelques effets de guitare passagers (‘Wrist Full Of Holes’), et un choix de production clairement voulu, suintant les nineties par tous les pores mais qui, vingt ans après, ne va pas sans ôter le poil d’efficacité qui manque ici (‘Parachute’) et qui, au passage, étouffe trop souvent les mélodies. C’est justement parce que celles ci sont belles que les regrets sont lourds. En effet, même si on a bien conscience que rêver d’un autre son pour The Martha’s Vineyard Ferries reviendrait à demander à Carl Lewis de sprinter en costard, on ne peut s’empêcher d’imaginer un tube comme ‘She’s a Fucking Angel’ ou l’envoûtant final ‘One White Swan’ enrobés d’un environnement plus charismatique. Prenez vous un peu plus au sérieux les mecs…

enecouteintegrale

aecouterenpriorite

‘Wrist Full Of Holes’, ‘She’s a Fucking Angel’, ‘One White Swan’

À lire ou écouter également:

, , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire