The Longshots – « Hunger Music »

Hunger Music[Album]
01/01/2005
(Sun City Records/Import)

Crayon et Rock Shabazz forment le duo The Longshots. Depuis New York, ces deux Mcs chevronnés nous livrent un rap sans concession, sentant bon l’underground, pour un premier album intitulé « Hunger Music »

Pas de fioriture, cet opus va directement à l’essentiel. The Longshots balance un rap classique, dans la veine de groupes tels que Mobb Deep ou le Wu Tang de la grande époque, avec beaucoup de samples de violons: « Hunger Music », « Ready for war Part2 », « First Brick », ou encore « If You With Me » en sont la parfaite illustration. Mais à la différence de certaines productions tournant uniquement autour d’un sample, ceux-ci s’intègrent à un ensemble pour aboutir à des versions homogènes et intéressantes. Quelques titres reprennent également la mode des voix soul (samplées à la Kanye West si on peut dire), comme sur « Cold World, Frozen Tears », « Girl Next Door », ou « Runnig Back To You ». Ajoutons quelques titres, soit plus dancefloor pour « Hands Up », ou plus introspectifs comme « Game Of Love » et on obtient un opus plus hétéroclite qu’il n’y paraît. Notons que Dane-Ja et Metaphysic des Beat Bandits, Funky Dl, C-Sharp, Ayatollah et Touré « Southpaw » Harris, se partagent la production musicale de cet album

Ca fait du bien d’écouter du rap teigneux, qui n’utilise pas les ficelles habituelles pour nous accrocher. Ici pas de surenchère dans « l’hardcore », juste deux très bons Mcs qui ont des choses à dire et qui posent sur des versions simples mais de qualité, efficaces et surtout différentes de ce qu’on peut entendre aujourd’hui, comme un retour à un passé pas si lointain. On ne peut que se réjouir de voir des artistes issus de l’underground garder fièrement l’identité d’un rap trop peu mis en avant. Comme quoi la simplicité a du bon et New-York recèle encore beaucoup d’artistes comme Crayon et Rock Shabbazz, serviteurs d’un HipHop revendicatif bien vivant!

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire