The Locust – « Plague Soundscapes »

Plague Soundscapes[Album]
30/06/2003
(Anti/Pias)

Un groupe à part. Telle pourrait être la qualification de The Locust. Régulièrement au centre des controverses, cette nouvelle signature Anti (division d’Epitaph) pourra au moins se vanter de faire couler beaucoup d’encre. « Plague Soundscapes » oeuvre dans ce sens et présente au monde entier le phénomène

En guerre contre les structures habituelles du rock et ses 4 temps sans risque depuis 1995, The Locust s’est donné comme mission de détruire l’image du genre auprès de la masse. Venant de formations diverses (de Crimson Curse à Holy Molar en passant par le backing band d’Alec Empire), il aura fallu attendre quelques années à voir s’enchaîner les formats courts pour que The Locust mettent enfin un album en boite chez GSL (label formé par des membres d’At The Drive In). « Plague Soundscapes » solidifie aujourd’hui sa base dans un registre grindcore, et se laisse ainsi aller à une vingtaine de morceaux au rythme effréné, aux ambiances oppressantes, au chant hurlé, aux structures volontairement bousculées et aux sons variés, puisque l’électronique fait constamment son apparition dans un registre définitivement bruitiste. De la musique de barjots en quelques mots. Pour preuve, voici comment le groupe explique sa démarche: « Le son est une sorte de métaphore musicale pour les pensées humaines. Dans cette société postmoderne, contemporaine et capitaliste, notre musique est le reflet de ce que nos cerveaux ont besoin pour survivre »

Vous l’aurez compris, The Locust va chambouler votre vision du rock. En titillant les limites du genre et en l’arrosant d’une grande expérimentation, le groupe accouche ici d’un album ou les titres s’enchaînent en rafale. Vingt et une minutes pour vingt trois morceaux en apnée. A vous de jouer..

Ecoutez un morceau sur le site Epitaph

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire